Elections/Ecosse 2015 : fin de l’Empire britannique ?

Ecosse, mercredi 6 mai 2015, à la veille des élections législatives en Grande-Bretagne, la surprise pourrait bien venir des Hautes-Terres du Royaume : la plupart des sondages donnent une nette victoire des indépendantistes du SNP ( Scottish National Party) en Ecosse : ils pourraient gagner 57 à 59 sièges à la Chambre des Communes contre 6 actuellement. Le parlement britannique compte 650 sièges.

L’entrée d’une cinquantaine de députés nationalistes écossais à Westminster serait un véritable coup de tonnerre pour Londres.

Six mois après le référendum sur l’ indépendance qui a donné une toute petite majorité aux unionistes, le résultat de demain pourrait bien sonner le début de la fin de l’union.

Les Travaillistes ont rejeté tout accord politique avec le SNP : le leader du Labour Ed Miliband ayant déclaré publiquement :

« Je ne mettrai jamais en péril l’unité du pays ».

De leur côté, les Conservateurs ne feront jamais d’alliance avec un SNP jugé trop progressiste ; ceux-ci risquent d’ être les grands perdants de ces élections avec la montée de l’ UKIP (Parti pour l’Indépendance du Royaume-Uni) qui axe principalement sa campagne sur l’ immigration et son retrait de l’union européenne.

Le SNP, dirigé par Nicola Sturgeon, Premier Ministre d’Ecosse, depuis la démission d’ Alex Salmond, a mené sa campagne principalement sur la lutte contre l’austérité, pour la création d’emplois, la défense du système de santé et de l’ éducation au détriment des dépenses de modernisation des armes nucléaires.

snp-commons_for-carousel_0

4 COMMENTS

  1. Les sondages donnaient le  » oui à l’indépendance  » vainqueur lors du référendum ! On sait ce qu’il en a été !!! Je souhaite que cette fois les sondages se révéleront exacts.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.