Brest : un port ouvert sur la Chine ?

Brest, samedi 23 mai 2015, la CGT des Marins se félicite de la venue à Brest d’une délégation chinoise pour découvrir les infrastructures portuaires. Cette visite s’inscrit dans la continuité des contacts établis lors du déplacement d’une délégation bretonne en Chine dont Christian Troadec, maire de Carhaix. Pour les finistériens, il semble assez logique que les exportations de l’usine Synutra de Carhaix puissent se faire au départ du port de Brest.

COMMUNIQUE

cgt marins

Le port de Brest et ses entreprises ont une carte à jouer pour le développement du trafic maritime (cabotage et une autoroute de la Mer). Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, salue la venue à Brest le 22 mai 2015 de la délégation Chinoise. Il ne faut surtout pas rater cette opportunité !!!!!!!!

Le vendredi 22 mai 2015, après avoir rencontré le Maire de Carhaix Christian TROADEC et quelques responsables économiques, la délégation Chinoise composée d’une soixantaine de représentants politiques et chefs d’entreprise étaient (en reconnaissance) sur le port de Brest accompagnés de responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Brest (CCI).Cette rencontre sur le port était la seconde depuis le 26 octobre 2013. Une lueur d’espoir « une chance » une « opportunité » pour le port de Brest, que salue la CGT des Marins du Grand Ouest.
Le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest ne peut que soutenir l’initiative de faire venir sur le port de Brest des responsables Chinois…
Envisager d’exporter le lait en poudre fabriqué à la future usine « SYNUTRA » qui s’implante à Carhaix par conteneurs au départ de Brest est une très bonne idée, même si 8000 conteneurs chaque année au départ de Brest ne suffiront pas à créer une ligne maritime BREST-QINGDAO. Ces 8000 conteneurs créeront une dynamique supplémentaire, une activité pour le port de Brest.
En effet, le port de Brest est très bien situé, il a su se moderniser pour la réparation navale, mais il n’a pas su se diversifier suffisamment, attirer les clients…. l’occasion lui est donnée en trouvant de nouveaux clients qui forcément trouveront une attractivité pour le port de Brest.
Le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest tient à rappeler que le port de Brest est en mesure de recevoir des navires importants, que la sécurité et la sûreté y sont bien assurées (voire même parfois de façon un peu zélée), que la paix sociale qui règne depuis plusieurs années sur les quais est un élément qui devrait attirer « satisfaire » les nouveaux clients et ainsi retenir toute leur attention.
Le port de Brest est un élément fondamental dans la vie économique de notre Région et de notre Pays. Les ports permettent 90% des échanges mondiaux et plus de 320 000 emplois en France. L’histoire de notre Région n’est plus à démontrer depuis longtemps, l’agroalimentaire et le maritime sont très liés.
Le port de Brest et ses entreprises ont une carte à jouer pour « le développement du cabotage et une autoroute de la Mer » vers le nord et le sud car ne soyons pas dupe, l’avenir du transport est la Mer, le Rail et le Fluvial. …
Si le port de Brest devait se développer avec d’autres sociétés maritimes, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite, que le pavillon et les marins Français y trouvent une place. Une bonne initiative, que le Syndicat Maritime encourage, ainsi que toute nouvelle activité qui pourrait être créé sur le port de Brest et ailleurs.
Jean-Paul HELLEQUIN
Porte parole et secrétaire adjoint

15 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.