Publié le: ven, Août 7th, 2015

“Les relations avec les autres pays celtiques ont une importance fondamentale pour l’Ile de Man” affirme Phil Gawne, ministre manxois, à l’occasion du Festival Interceltique.

Soutenez 7seizh par Paypal
Phil Gawne, ministre manxois des infrastructures et président de Culture Vannin

L’Ile de Man est sans doute la nation celtique la moins connue en Bretagne. Et pourtant, cette île de la mer d’Irlande et ses 85 000 habitants sont représentés à Lorient depuis les débuts du Festival. De tradition gaélique à l’instar de l’Irlande et de l’Ecosse, l’Ile de Man jouit d’un statut de quasi-indépendance ne relevant en pricipe que directement du souverain britannique au titre de “Lord of the Isle”, n’étant membre ni du Royaume-Uni ni de l’Union européenne.

Cette année, l’Ile de Man partage avec la Cornouailles le statut d’invité d’honneur au Festival interceltique de Lorient. C’est dans ce cadre que nous avons pu poser quelques questions à Phil Gawne, ministre du gouvernement manxois en charge des infrastructures et président de Culture Vannin.

JYLT: Que représente pour vous cette présence manxoise au Festival interceltique de Lorient ?

Phil Gawne: Cette opportunité de partager le statut d’invité d’honneur est un grand privilège pour l’Ile de Man et je dois dire que j’y ai travaillé depuis la première fois où j’ai participé au Festival il y a trente ans alors que j’étais encore étudiant. C’est une chance extraordinaire de présenter et de promouvoir notre petite nation insulaire aux centaines de milliers de visiteurs. Et c’est une superbe occasion pour nos danseurs, musiciens, artistes et aussi producteurs de présenter leur savoir-faire dans le cadre d’un évènement international.

JYLT: Les contacts avec les autres pays celtiques sont-ils importants pour vous et comment souhaitez-vous les développer ?
Phil Gawne: Ces relations avec les autres pays celtiques ont une importance fondamentale pour l’Ile de Man. L’Écosse et l’Irlande nous ont beaucoup aidés pour maintenir et développer notre langue manxoise d’origine gaélique ainsi que notre musique traditionnelle. Le Festival de Lorient,lui, nous a ouvert de nombreuses portes pour exporter nos artistes mais aussi nos productions agro-alimentaires comme les fromages d’Isle of Man Creameries et nos produits de la mer avec les superbes Manx Queen scallops .
 Nous avons des liens très étroits avec nos cousins gaéliques d’Écosse et d’Irlande et nous sommes membres de nombreux organismes et associations de promotion des langues gaéliques. Nous participons à de nombreuses rencontres sur ce sujet. Par ailleurs, nous participons au British Irish Council (note JYLT: Conseil qui rassemble tous les gouvernements des états et régions autonomes des îles britanniques,Irlande, Irlande du nord, Écosse, Pays de Galles, Grande-Bretagne, Iles de Man, Guernesey et Jersey, conseil mis en place après la signature des accords de paix en Irlande du Nord dits du “Vendredi Saint” en 1998 ), ce Conseil ayant une compétence spécifique consacrée aux langues traditionnelles des pays membres.Dans le domaine musical, nous participons régulièrements aux festivals nationaux écossais, irlandais et gallois et bien entendu à l’incomparable Festival Interceltique de Lorient. La qualité de nos musiciens atteint désormais le niveau professionnel après des années d’investissements personnels et de soutien d’organismes comme celui que je préside, Culture Vannin.Culture Vannin est le principal financeur de notre présence cette année au festival de Lorient et joue un rôle très actif dans les programmes de développement à destination des jeunes musiciens, chanteurs et danseurs.
JYLT: Quelle est la situation actuelle de la langue et de la culture manxoises ?
Phil Gawne : Il est vrai et triste à la fois de constater que notre langue manxoise n’est utilisée que par une petite minorité des habitants de Man. Ceci dit, il y a une demande croissante et un véritable enthousiasme parmi les plus jeunes générations pour tout ce qui touche à la langue et à la culture manxoises; c’est d’ailleurs l’un des buts principaux de Culture Vannin. Depuis 2001, l’histoire , la culture et la langue manxoises font partie des programmes de nos écoles. Nous avons une école primaire gaélique, Bunscoill, dont j’ai d’ailleurs aidé à la création, et cette école a permis à l’UNESCO de créer une nouvelle catégorie “langue en voie de renouveau” dans son classement mondial des langues et d’y inclure le Manxois. Auparavant, notre langue était considérée par l’UNESCO comme “disparue” mais lorsque les enfants de Bunscoill ont écrit en manxois à l’UNESCO pour demander le changement de classification, les autorités concernées ont du créer une nouvelle catégorie, le Manxois devenant ainsi la première langue au monde sortant de la catégorie “disparue” et requalifiée “en renouveau” ……
Le site millénaire du Tynwald, le parlement manxois, célébré tous les 5 juillet.
 JYLT: Quel regard portez-vous sur les processus de dévolution en Ecosse et au Pays de Galles ?Phil Gawne : En un sens, l’Ecosse et le Pays de Galles rattrapent leur retard sur l’Ile de Man mais la marge reste considérable en terme de libertés institutionnelles: l’Ile de Man est une nation pratiquement indépendante dans tous les domaines si ce n’est pour les affaires étrangères et la politique d’immigration. Cette évolution institutionnelle chez nos voisins est passionnante et nous concerne directement vu nos liens culturels, linguistiques et commerciaux. Nous travaillons en bonne entente avec les gouvernements écossais et gallois.JYLT: Quel message souhaitez-vous porter à travers cette Année de l’Ile de Man (et de la Cornouailles) ?
Phil Gawne : L’Ile de Man est présente à Lorient depuis la première édition du Festival interceltique et nous en sommes très fiers. C’est vraiment un grand festival et nous sommes particulièrement honorés d’avoir été choisis avec nos cousins celtiques de Cornouailles comme invités d’honneur cet année. Nous espérons que tout le monde viendra visiter notre pavillon et apprécier notre musique, notre cuisine, notre culture et les paysages de notre magnifique île indépendante.
Jacques-Yves Le Touze : Merci et très bon festival !
Timbres édités par la Poste manxoise à l’occasion du Festival Interceltique.

A propos de l'auteur

Visualiser 76 Comments
Ce que vous en pensez

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retrouvez 7seizh sur votre mobile où votre tablette Téléchargez l'application 7SEIZH.INFO

appstore L'application mobile pour Apple         playstore L'application mobile dans Google Play

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.