Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Crise porcine : les éleveurs FDSEA et Ja du Finistère posent un...

Crise porcine : les éleveurs FDSEA et Ja du Finistère posent un ultimatum à l’Etat

Quimper, mercredi 12 août 2015, en pleine crise porcine, les syndicats FDSEA et JA du Finistère préviennent les responsables de l’ Etat « sur leur incapacité à répondre des actes des producteurs, plus que jamais désespérés d’être toujours les variables d’ajustement d’un système qui n’est plus vivable. »

A la veille du marché au cadran de Plérin, les producteurs de porcs finistériens appellent à un rassemblement ce soir, à 21h30, à Plabennec, à proximité de la permanence du député Jean-Luc Bleunven.

COMMUNIQUE

fdsea29JA_transp

 CRISE PORCINE : les éleveurs FDSEA et JA Finistère posent un ultimatum à l’Etat.

« Prix d’achat intolérable par rapport aux coûts de production, retards d’enlèvement, absence physique au Marché du Porc Breton des principaux industriels, … 150 éleveurs de porcs FDSEA-JA Finistère se sont réunis hier soir, mardi 11 août 2015, devant la Préfecture de Quimper, pour alerter l’Etat sur les distorsions de concurrence. En effet, depuis quelques semaines, le prix du porc à 1,40 €/kg n’est pas remis en cause mais c’est bien le commerce national et le marché export qui piétinent au vu des différentes charges sociales et fiscales entre les pays européens.

Vers minuit, une délégation FDSEA-JA obtenait une rencontre avec Eric Etienne, le Secrétaire Général de la Préfecture. En attendant des réformes structurelles indispensables sur les charges sociales, fiscales et environnementales, les syndicats FDSEA-JA ont exigé que l’Etat fasse le nécessaire pour débloquer la situation des éleveurs pris en otage par les industriels depuis lundi dernier. Un ultimatum a été posé à l’Etat pour une réponse urgente d’ici la prochaine cotation du MPB de ce jeudi 13 aout.

En l’absence d’actions efficaces de la part de l’Etat permettant d’enlever les carcasses et les porcs qui saturent le marché et les exploitations, les responsables FDSEA-JA ont alerté les pouvoirs publics sur leur incapacité à répondre des actes des producteurs, plus que jamais désespérés d’être toujours les variables d’ajustement d’un système qui n’est plus vivable. »

9 COMMENTS

  1. La cooperl parle de compétitivité a l’exportation, bizarre pas de taxe et 3500 euro de subvention par camion quand cela part a l’étranger. Ce n’est pas assez ?

  2. Franchement leur ultimatum… Quand on voit comment sont élevés la grande majorité des porcs (5 mois de croissance intensive aux hormones, dans des hangars sur caillebotis a 30cm au dessus de leurs merdes, sous antibio etc), j’ai plutot envie que cette industrie bas de gamme complètement différente de la paysannerie et de l’agriculture face banqueroute.

    La planete ne s’en porterait pas plus mal. Ils produisent de la merde, tant pis pour eux. Les eleveurs de porc Corses et Basques se portent tres bien eux…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
7seizh.info

GRATUIT
VOIR