Christian Troadec : « On ne combat pas le jacobinisme en renforçant le camp des jacobins ».

27

COMMUNIQUE DE PRESSE
de Christian Troadec

Oui la Bretagne 4

Il y a quelque chose de puéril à voir des élus de la majorité sortante au Conseil régional se réclamant du régionalisme en appeler à Jean-Yves Le Drian, qui est déjà sur la liste socialiste du Morbihan en 3ème position, faut-il le redire, pour faire dans les années à venir ce qu’il n’a pas fait en étant au gouvernement tout en continuant à siéger à la Région comme d’ailleurs sa collègue Marilyse Lebranchu ! Passons sur cette contradiction pour en pointer une autre : on ne combat pas le jacobinisme en renforçant le camp des jacobins. Paul Molac, député, devrait le savoir. Ses collègues bretons socialistes, dont il semble beaucoup attendre, ont torpillé la réunification, la régionalisation, le découpage des régions… on en passe et des meilleures. Et ils devaient faire mieux demain ? Non. C’est pourquoi Les Régionalistes – nom déposé du groupe créé au département du Finistère par Corinne Nicole et moi-même – sont aujourd’hui derrière la liste « Oui la Bretagne ! ». La manœuvre de diversion et de débauchage, même orchestrée d’un haut ministère parisien, fera donc long feu car les Bretonnes et les Bretons aujourd’hui connaissent les véritables limites du PS, leur refus de mettre en cause le jacobinisme et donc d’avoir un véritable projet pour la Bretagne.

Christian Troadec

Maire de Carhaix

Conseiller départemental du Finistère

27 Commentaires

  1. MRD! Il est UE-ropéiste, donc jabonin a l’echelle continentale, une pire traitrise encore. Arretez de croire que l’UE est autre chose que notre tombe a tous, l’UE ne nous soutient pas. La PAC c’est une machine a crise, elle balaye les revendication juridique de reunification du revers de la mains…

    Les Troqdec et autres UE-ropéiste sont des traitres politiques. Faire la reunification pour faire plus d’UE c’est une belle arnaque.

    La réunification doit etre un moyen de pression anti UE, il faudrait que les Bretons se reveillent cérébralement…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here