Régionales 2015 : Le Parti Breton préfère l’Indépendance

Quémené-sur-Scorff, samedi 12 septembre 2015, le Parti Breton, réuni en conseil national le 12 septembre à Guémené sur Scorff, a décidé de soutenir et de participer à la liste « L’indépendance notre chance » de Bertrand Deléon en Bretagne administrative.

 

  logo Parti Breton                     COMMUNIQUE

               « Le Parti Breton avec la liste « Notre chance l’indépendance »

Le Parti Breton, réuni en conseil national le 12 septembre à Guémené sur Scorff, a décidé de soutenir et de participer à la liste « L’indépendance notre chance » de Bertrand Deléon en Bretagne administrative. Cette participation engagera tous les moyens dont dispose le Parti Breton. La liste « Notre chance l’indépendance », avec sa vision nationale de la Bretagne, portera un projet global et novateur pour la Bretagne en rupture avec un système républicain jacobin français incapable de se réformer. Elle est ouverte à tous  ceux  qui se situent dans la perspective nouvelle qui avait été initiée par le projet « Nous te ferons Bretagne » lors des élections régionales de 2010. De même, le Parti Breton participera et apportera son soutien total à la liste d’union qui se constitue en Loire Atlantique.

La liste « Notre chance l’indépendance  » offre aux Bretons la véritable alternative dont ils ont besoin. Dans ce sens, le Parti Breton regrette que Christian Troadec n’ait pu saisir la chance historique qui lui était offerte de réaliser l’union de l’ensemble des forces bretonnes et se soit enfermé dans un projet régionaliste de gauche après un accord étriqué avec la faction la plus rétrograde de l’UDB et quelques élus proches du parti socialiste.

Yves Pelle, Président Parti Breton

Gérard Guillemot, Secrétaire général Parti Breton

chance

http://www.independance-bretagne.com

14 COMMENTS

  1. Moi je crois que je vais rester chez moi. Marre de leur guè guerre d’égaux. Rien a envier aux Français moyens. Les Bonnets rouges avait montré que l’alliance de toutes les professions et tous les bords étaient possible. Mais les politicards font qu’a leur tête. Er meas !

  2. Comme si la politique bretonne ne manquait pas de chapelles…

    Pas difficile de comprendre que l’union fait la Force…
    1. Parti/Front politique unique pour l’autonomie et la restauration du Parlement de Bretagne, sauf si d’autres n’en veulent pas, il se démerde entre Jacobins.
    2. Ceux qui ne veulent pas lutter pour l’autonomie (affaire de 1790/1791) quitte le bateau.
    3. Si autonomie de droit restaurée, ceux qui ne veulent pas l’indépendance quitte le bateau.

    Mais sans unité on aura jamais le 1, mais a la place, un feuilleton politique bas de gamme.

  3. Je mettrai un demi-bulletin pour la liste  » L’indépendance notre chance  » et un demi-bulletin pour  » Oui la Bretagne  » … Un panachage en quelque sorte ! Bevet Breizh ha dazont e vugale …

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.