Annonce du Maire de Vannes sur le second lycée Diwan: le collectif Ai’ta ! s’adresse au Conseil Municipal.

7

Le collectif Ai’ta ! a fait parvenir une lettre nominative à chacun des conseillers municipaux de la ville de Vannes avant le conseil municipal du 25 septembre.

Télécharger (PDF, 125KB)

Le maire avait expliqué dans son discours samedi 19 septembre lors de la cérémonie de remise des Colliers de l’Hermine à Vannes qu’il était “vraiment au côté de la langue et de la culture bretonnes” en annonçant être prêt à accueillir un second lycée Diwan à Vannes. Mais tout n’est malheureusement pas aussi clair sur le terrain comme nous l’exprimons dans cette lettre !

Les discours sont volontaristes en ces temps de campagne électorale mais les actes ne suivent pas. La ville de Vannes avait pris l’engagement en 2007 d’atteindre le niveau 2 de la charte “Ya d’ar Brezhoneg” (Oui à la langue bretonne) sous 3 ans. On y est toujours pas 8 ans après…

Nous invitons donc la municipalité de Vannes à concrétiser sans plus attendre une politique linguistique cohérente pour l’avenir de la langue bretonne. II devient notamment de plus en plus nécessaire de nommer à nouveau un agent en charge d’appliquer la politique linguistique au sein des services de la ville de Vannes (comme vient de le faire récemment la ville de Quimper et comme cela s’est fait par le passé à Vannes) afin de traduire les discours dans la réalité quotidienne !

7 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.