COP21 et Greenwashing d’ EDF : le réseau « Sortir du nucléaire » porte plainte

Jeudi 24 septembre 2015, communiqué de presse du Réseau « Sortir du nucléaire » qui porte plainte devant le Jury de Déontologie Publicitaire pour « communication fallacieuse » de la part d’ EDF.

climat cop21

 

« Greenwashing d’EDF en prévision de la COP21 : le Réseau « Sortir du nucléaire » porte plainte devant le Jury de Déontologie Publicitaire. »

« À l’approche de la COP21, EDF, sponsor officiel de cet événement, a lancé une grande campagne de publicité pour se présenter comme le « Partenaire officiel d’un monde bas carbone ». Celle-ci fait l’éloge de sa production d’électricité qui, grâce au nucléaire, serait « à 98% sans CO2 ». Pour dénoncer cette communication fallacieuse, le Réseau « Sortir du nucléaire » porte plainte devant le Jury de Déontologie Publicitaire. Cette plainte s’accompagne du lancement d’une pétition.

EDF n’est pas le « partenaire d’un monde bas carbone » !

Dans le contexte de la conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015 (COP21), EDF tente de se présenter comme un acteur vertueux, en pointe dans la lutte contre le changement climatique.

Alors qu’elle exploite 16 centrales à charbon dans le monde et représente la 19ème entreprise mondiale la plus émettrice de gaz à effet de serre, EDF se targue d’agir « partout où [elle] est présente » pour une électricité « décarbonée ». Comment ne pas être scandalisé par cette affirmation, quand on sait que les émissions mondiales d’EDF représentent 80 millions de tonnes de CO2 par an [1] ?

edf nuke

EDF ment : son électricité n’est pas « à 98 % sans CO2 » !

EDF met en exergue un prétendu bilan de « 98% d’électricité produite en France sans CO2 ». Rien n’indique quel calcul a permis d’obtenir ce chiffre, mis en avant pour présenter comme vertueux le mix électrique français.

Mais personne n’est dupe : sous couvert de protection du climat, il s’agit avant tout d’une promotion du nucléaire, qui représentait en 2013 85% de la production d’électricité du groupe en France. EDF a déjà tenté, notamment dans sa publicité « EDF en Alsace : Ancrer dans son territoire », de vanter une production d’électricité nucléaire prétendument « 100% sans CO2 ». Or le Jury de Déontologie Publicitaire a récemment jugé qu’une telle affirmation était « susceptible d’induire en erreur le public sur la réalité écologique des actions d’EDF ».

En effet, EDF se focalise uniquement sur les émissions des centrales ; ce faisant, elle « oublie » de comptabiliser les quantités non négligeables de gaz à effet de serre émises lors des différentes étapes nécessaires au fonctionnement de l’industrie nucléaire, en amont et en aval (extraction de l’uranium, fabrication du combustible [2] , opérations de traitement des déchets, etc.). Aucune étude, même celles réalisées par l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique, n’attribue d’émissions de CO2 nulles au nucléaire. Selon une synthèse de 103 études portant sur ce sujet, on peut retenir une estimation médiane de 66g de CO2/kWh, certains calculs évoquant même 288g de CO2/kWh [3].

Enfin, cette focalisation sur les seules émissions de CO2 occulte totalement les autres problèmes environnementaux entraînés par le recours au nucléaire, qu’il s’agisse des retombées des accidents nucléaires, de la pollution des mines d’uranium ou de l’accumulation de déchets ingérables.

Il est inacceptable que le 1er producteur mondial d’électricité se serve de la COP21 pour promouvoir le nucléaire. Le Réseau « Sortir du nucléaire » porte donc plainte une nouvelle fois devant le Jury de Déontologie Publicitaire. Nous ne laisserons pas passer cette propagande de l’industrie nucléaire et dénoncerons toutes les affabulations, les hypocrisies et les mensonges destinés à vendre cette technologie comme une solution au changement climatique.

Afin de faire tomber le masque d’EDF une bonne fois pour toutes, le Réseau « Sortir du nucléaire » double cette action juridique d’une pétition interpellant le producteur d’électricité nucléaire pour exiger l’arrêt de cette campagne de communication mensongère : http://sortirdunucleaire.org/CO2-mensonge-EDF

Notes

 

[2Les usines de fabrication du combustible n’émettent pas seulement du CO2, mais également des oxydes d’azotes, gaz à effet de serre au pouvoir de réchauffement 40 fois supérieur à celui du CO2. L’usine Areva Malvési, près de Narbonne, vient d’être condamnée notamment pour n’avoir pas effectué en continu la surveillance de ces rejets

[3Valuing the greenhouse gas emissions from nuclear power : a critical survey, Benjamin K. Sovacool, 2008http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0301421508001997

4 COMMENTS

  1. Bonjour,
    Est-ce qu’on peut (et si oui, comment ?) soutenir votre plainte, voir s’y associer en tant que « simple » citoyen ?
    Et tant que vous y êtes, pourquoi ne pas avoir ajouter à la plainte le fait qu’EDF produise des tonnes de déchets radioactifs dont PERSONNE ne sait quoi faire et qui finissent, pour une majeure partie, dans des mines à ciel ouvert en Sibérie sans que les habitants des villages voisins n’en aient connaissance ? Et c’est sans parler des voitures électriques qui ne sont en rien la solution puisqu’elles fonctionnent avec de l’électricité à 80% nucléaire et des batteries qui pollue et qu’on ne sait pas recycler proprement. EDF = Pollueur mondial sans scrupules pour des milliards d’années !

  2. la COP21 est nucléaire avec le giec, d’Al Gore et Jean Jouzel, prix nobel de la paix et l’AIEA oeuvre pour l’atome au service de la paix.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.