Cop 21 : le pessimisme touche trois jeunes sur quatre

Cop21Selon une sondage réalisé par Odoxa pour les Presses universitaires de France (auprès d’un échantillon représentatif de 1.001 Français de 15 à 30 ans par internet du 7 au 11/09), 71% des jeunes de 15 à 30 ans interrogés pensent que la COP21 ne réussira « probablement pas » (60%) ou « certainement pas » (11%) à « atteindre ses objectifs ». La première approche de cette conférence internationale est déjà compliqué par son nom. 67% des jeunes ne savent pas ce que c’est car ils n’ont « pas du tout » entendu parler et 20% déclarent savoir « vaguement de quoi il s’agit ». Les plus avertis représentent seulement 13% qui connaissent « précisément » la COP21.

La 21e conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (Conference of the parties – COP) se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre prochain. Elle fera travailler 195 pays à un accord pour limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés par rapport à l’ère pré-industrielle. Seul 3% des jeunes pensent que l’objectif de cette conférence internationale sera « certainement » atteint et 25% « probablement ».

Toujours selon le sondage, 22% seulement estiment que les Etats sont « à la hauteur des événements en matière de réchauffement climatique ». Leur confiance va plutôt aux associations et aux ONG, que 53% d’entre eux pensent « à la hauteur » par 53%. Les 15-30 ans placent aussi leur confiance dans les citoyens à 27%. Et l’image qu’ils ont des entreprises n’est pas bonne non plus puisque les entreprises sont crédité d’un petit 19% de confiance.

66% des jeunes croient toujours que « nous pouvons encore éviter le pire », mais pour 21% « il est déjà trop tard, on ne peut plus éviter » le réchauffement « de grande ampleur« . 7% pensent que le réchauffement « restera acceptable et supportable » et 5% ne croient pas à l’existence d’un réchauffement lié aux activités humaines.

Les solutions vues par les jeunes

Les solutions les plus efficaces pour limiter l’emballement du thermomètre (deux réponses possibles) :

  • 39% pensent qu’il faut « forcer les entreprises à diminuer leurs émissions de CO2 sous peine de sanctions »
  • 34% pensent qu’il faut « changer totalement notre mode de vie et prôner la décroissance »
  • 32% pensent qu’il faut « encourager le développement rapide » des nouvelles technologies liées à l’environnement
  • 17% pensent qu’il faut « l’économie du partage » et « l’économie sociale et solidaire »
  • 21% pensent qu’il faut « relocaliser les industries et l’agriculture afin de limiter les transports de marchandises ».

 

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.