Lo plebicit pel : Dia de la raza y Viva España

3

ESTUPIDS COMA PITÒLA, los Jacobins nos la fan bèla, l’estupiditat politica.

Un grand plebicit pour le “democrata” Franco, mort dans son lit, pour le “dia de la raza” en Espagne.

[codepeople-post-map]
Bon, en fRance, et dans les médias français en Bretagne, vous êtes dans votre polémique de l’Unióñ Madrid ParisUMP– ou Les Républicains sur le thème de la race.

Récemment, nous avons eu la surprise de voir que Mariano Rajoy et Nicolas Sarkozy était tellement copain comme cochon, que ce dernier de Neuilly/Seine est venu une soirée électorale à Barcelona ; on a vu ainsi le logo du Partido Popular à côté du nouveau et pétillant logo Les Républicains à Barcelona (pendant la dite “révolution des sourires”, pour l’indépendance de la Catalogne) ; en vérité, l’effet a été immédiat le 27S, le PP est passé de 25 élus à 11 !

27S lo ridicul mata a Barcelona 2

La venue de ce gentil Nicolas Sarkozy, un génie supérieur de la politique diplomatique française, faiseur de guerre, organisateur de manifestation, a donc ce jour-là légitimé le fait que le 27S était bien un plebicit.

Le thème de la race est donc un thème qui doit intéresser Nicolas Sarkozy (qui parle mal le patois des Bourbons), vu que -en morse- Mariano Rajoy (qui ne parle que patois de Madrid) a du lui expliquer que son parti madrilène en est un fervent soutien, soutien au jour dit “Dia de la raza”, au même niveau que le PSOE, Ciudadanos, UpyD (les deux derniers membres de l’ALDE au Parlement Européen).

Il faut noter que ce “dia de la raza” est aussi pour indiquer que la “raza” supérieure (espagnole donc, dans un «dans un grand État fort et uni pour l’Union Européenne» dixit Nicolas Sarkozy) a des devoirs que la “raza” inférieur (les peuples d’Amérique latine) ne peuvent comprendre, comme l’aurait expliqué Jules Ferry, en 1886. Ce jour bien comme «il faut», Barcelona verra le nombre de bras levés sur le mode dictatorial augmenter légèrement sur la Plaça de Catalunya, comme les chiens quand ils vont pisser pour marquer un territoire.

dia de la raza 2015 a Barcelona acte nacionalista espanhòl d'expansion

Hier Merkel n’a pas dit autre chose : «We are stronger together than we are separate», c’est le discours PP à Barcelona, un discours contre la démocratie, contre les peuples soumis et qui se réveillent ! Quand les colonies espagnoles d’Amérique latine se séparèrent de leur colonisateur madrilène, le “Dia de la raza” est devenu “fiesta nacional” en Espagne !

On voit par là qu’il n’y a aucunement besoin de prendre en référence Charles de Gaule (qui parle de l’histoire d’Algérie et de la guerre des expansionnistes parisiens d’outre-mer), la jolie Nadine Morano a un grand soutien pour l’emploi de l’expression «race blanche», les descendants et soutiens de l’inquisition catholique espagnole, les pouvoirs centraux madrilènes, et ceci au XXIième siècle !

Que dire de plus ?

Tota aquela gentalha francesa podrà coma díson en Bretanha : «prendre le chemin de la piste avant de se mettre une race» ! E las vacas seràn mal albergadas, e prenèm una granda pissada de rire jacobin e partidocrata sul tèma de la semantica emplegada pels “grands” d’aquela planèta de l’ignorança jacobina.

Jacme Delmas

Meteis bilhet tot en occitan sus Democracia per Occitània

 

 

3 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.