Home COP21 Cop 21 : Clap de fin sur une mascarade

Cop 21 : Clap de fin sur une mascarade

Rennes, samedi 12 décembre 2015, « après deux semaines de projecteurs braqués sur la bonne conscience des chefs d’état, la Cop 21 s’est achevée sur un accord… »

COMMUNIQUE CONFÉDÉRATION PAYSANNE

Logo_confédération_paysanne

« Cop 21 : Clap de fin sur une mascarade »

 

cop clap Après deux semaines de projecteurs braqués sur la bonne conscience des chefs d’Etat, la COP* 21 s’est achevée sur un accord dont nous savions d’avance qu’il ne contiendrait rien de bon pour les peuples. Rien de contraignant pour les Etats, des contributions nationales qui mènent en fait à un réchauffement supérieur à 3°C, des avancées surtout pour les multinationales… voilà à quoi aura servi ce grand raout essentiellement médiatique. Les Etats savent pourtant se contraindre quand il s’agit de signer des accords de libre-échange qui remettent en cause le fonctionnement démocratique des pays et ne servent que les multinationales ! Encore une fois, il est clair que l’argent fait loi, même face à l’avenir de l’Humanité.

L’avenir de la planète est entre les mains des peuples, de ce mouvement social qu’on a bridé pendant deux semaines, et qui a su s’exprimer aujourd’hui. Nous, paysannes et paysans du monde issus d’organisations membre de la Via Campesina, étions réunis pour marteler que notre secteur est gravement impacté, que nous sommes les vigies du climat qui se modifie, que nous savons comment l’agriculture industrielle contribue à notre disparition. Or cette COP21 ouvre une porte toujours plus grande à la spéculation financière sur la nature, ne fait que poursuivre l’industrialisation de l’agriculture, et accélérer l’accaparement des ressources naturelles.
Alors nous, paysannes et paysans du monde, repartons dans nos fermes d’autant plus déterminés à mener nos luttes pour la souveraineté alimentaire avec tous les peuples du monde. La mascarade a pris fin, notre combat continue de plus belle !

 

12 COMMENTS

  1. De l’avis des spécialistes il faudrait ne pas utiliser les deux tiers de nos réserves d’énergie fossile, donc s’arrêter bien avant leur tarissement ! Il est bon de savoir que les États et les multinationales dépensent 100 milliards par ans pour en trouver des nouvelles ! Cherchez l’erreur ?

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
7seizh.info

GRATUIT
VOIR