Notre-Dame-des-Landes : « A quoi servez-vous Madame Ségolène Royal ?

Nantes, jeudi 31 décembre 2015,

LETTRE OUVERTE  A SÉGOLÈNE ROYAL,

MINISTRE DE L’ECOLOGIE ET DES TRANSPORTS

« A quoi servez-vous Madame Ségolène Royal ? »

Je vous pose la question, car ma confiance en vous pour tenir tête et faire « entendre raison » au gouvernement et au président sur les questions écologiques était encore présente dans un coin de mon esprit.

Vous êtes Ministre de l’Écologie et des transports !  et vous abdiquez sans cesse devant un 1er ministre qui dirige tout et à la place de toutes et tous y compris au sommet de l’État.  

  • Vous renoncez en protestant contre un préfet en PACA alors que  sans Valls rien n’aurait été possible sur les boues rouges.
  • Vous renoncez lorsque Valls menace à coups de menton de faire évacuer en janvier  les paysans et habitants de Notre Dame des Landes. Il espère ainsi  que partiront docilement « les Zadistes » qui soutiennent la lutte légitime qui est menée.
  • Vous renoncez Madame la Ministre alors que vous savez que « la continuité du droit » prévaut et que les recours juridiques ne sont pas épuisés protégeant ainsi ces paysans et habitants par les accords politiques de 2008 et 2014.  
  • Vous renoncez alors que vous avez lancé l’idée d’un plan B lié au renoncement des lignes SNCF Nantes – Roissy. Il faut poursuivre et aller plus loin.
  • Vous renoncez à dire  votre vérité sur ce dossier au président qui vous écoute encore. A lui dire que le climat du pays et la course avec la droite dure ne mérite pas que soit sacrifiés tous vos éventuels soutiens pour 2017. A lui dire que ce terrain du « sécuritaire qui rassure » n’est pas approprié à la situation de NDDL malgré les gesticulations politiciennes de Retailleau et des entreprises du BTP !Ces renoncements c’est  le cimetière des valeurs de la gauche et de l’écologie.
  • Vous renoncez à porter votre démission  comme arbitrage présidentiel dans ce dossier et vous me décevez, car vous n’y avez jamais été favorable.
  • Vous renoncez à  tout faire pour que soit évité un drame à NDDL,  car vous savez que le passage en force  est à très haut risque. Votre silence est complice et inacceptable, il ne vous ressemble pas.

Renoncerez vous Madame la Ministre de l’Écologie et des Transports, à regarder comment vous pourriez intégrer à votre plan B trop réducteur,  l’élargissement à d’autres paramètres ?  Ce serait ainsi un retour intellectuel bienfaiteur du débat participatif et démocratique qui  a suscité tant d’espérances en vous en 2007.  Je vous mets le lien d’accès à ce « plan B pour sortir de l’impasse »

http://7seizh.info/2015/12/28/notre-dame-des-landes-un-plan-b-pour-sortir-de-limpasse-par-gilles-denigot/

Bien cordialement et à votre disposition.

Gilles Denigot, ex gréviste de la faim, militant syndicaliste docker.

denigotgilles@gmail.com

5 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.