Pays basque : manifestations pour le rapprochement des prisonniers

10556257_1548860508769945_2672856414214394413_nSamedi 09 janvier, près de 10000 personnes ont répondu à l’appel de Bagoaz pour dénoncer « l’immobilisme des gouvernements français et espagnols ».
En octobre 2011, l’ETA a annoncé la fin de la lutte armée et depuis cette date rien n’a bougé. Les familles et amis de prisonniers sont obligées d’effectuer parfois plus de 1000 kilomètres pour rendre visite à leurs proches. Il arrive même qu’ une fois arrivés sur place leur droit de visite soit annulé. Il y a actuellement 448 prisonniers politiques basques et leur dispersion est considérée comme une double peine aux yeux des familles et amis.
Au même moment, à la demande du collectif Sare, ce sont 70000 personnes qui défilaient dans les rues de Bilbo pour la même revendication, le rapprochement de tous les prisonniers de leur famille et la libération des prisonniers malades.

14 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.