Culture de la photographie dans le Léon

4
Berder
Loïc Berder et Jérôme Lepioufle

Les organisateurs du Festival Pluie d’images ont présenté leur édition 2016 lors d’une conférence de presse mercredi matin à la Maison Pour Tous de l’Harteloire à Brest. Jerôme Lepioufle, directeur artistique, et Loïc Berder, coordinateur, ont mis en lumière les exposants et la grande diversité des actions programmées. Le festival Pluie d’Images offre l’intérêt particulier d’associer, autour d’un thème défini, des professionnels reconnus, des photographes de renommées et d’origines diverses et des groupes de passionnés locaux. C’est sur le thème du travail que s’affichent les créativités cette année. Aux côtés des œuvres de cinq professionnels, vingt-quatre expositions de photographes ou de collectifs auront lieu du 16 janvier au 26 février à Brest et dans les communes des alentours. De nombreuses actions éducatives sont également programmées.

Le début du festival sera marqué par un vernissage déambulatoire samedi 16 janvier à partir de 9H. L’ouverture aura lieu à la médiathèque de Pontanezen. Le circuit permettra de découvrir les expositions des cinq professionnels. Un bus assurera les liaisons. Dans les médiathèques de St marc et Pontanezen, Olivia gay présente « Les ouvrières de L’Aigle/Les dentellières de Calais ». Dans la galerie du Crédit Mutuel Arkea au Relecq-Kerhuon, Dominique Leroux, photographe brestois, propose « Travailleuses, travailleurs… ». Dulce Pinzon expose à la Brest Business School « La véritable histoire des super héros », une vision sur le travail des immigrés mexicains aux USA. A la MJC de l’Harteloire et à la bibliothèque universitaire de Lettres et Sciences humaines, la suissesse Catherine Leutenegger donne son regard sur Kodak City, une ville-entreprise désertée d’avoir raté le virage du numérique. La salle L’Alizé de Guipavas accueille l’exposition « La vie à durée déterminée » d’Olivier Jobard, un regard empreint d’humanité sur des travailleurs précaires de plus en plus nombreux.

Crédit photo : Festival Pluie d'Images -©Olivier_Jobard
“Alain 52 ans Toulouse” par Olivier Jobard – © Olivier Jobard

Autre temps fort, la 15ème édition de « Faites de la Photo ». Cette année voit un changement dans son déroulement. Il n’y a plus de distribution d’appareils photo jetables. Les contraintes de développement imposent de franchir le pas vers le numérique. Samedi 30 janvier, à partir de 8H, chacun pourra venir avec un appareil de ce genre, quel qu’il soit, pour retirer un cadre à thème cartonné à la MPT/MJC de l’Harteloire. L’objectif est de revenir à 16H avec des prises de vues de Brest sur un thème donné, intégrant obligatoirement le cadre. Trois photographies par personnes seront par la suite exposées à la MPT de l’Harteloire.

Le Festival c’est aussi le désormais classique « Défi Selfie ». Mais on peut tout simplement participer en allant jeter un regard sur les nombreuses œuvres de photographes à la notoriété grandissante, comme Mathieu Le Gall, d’amateurs éclairés, de différents clubs photos de la région, de classes culturelles de collège, etc.

Au fil des années, Pluie d’Images s’impose doucement comme un festival riche et fédérateur favorisant le développement d’une culture de la Photographie.

Plus d’informations sur le site PLUIE D’IMAGES 2016.

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here