Les Foyers des Gens de Mer boivent la tasse…liquidation judiciaire annoncée

jeudi 21 janvier 2016, communiqué de la CGT des Marins qui confirme la liquidation judiciaire de l’AGISM ( association pour le Gestion des Institutions Sociales Maritimes) qui gère entre autre les Hôtel-Restaurants des Gens de Mer.

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

cgt marinsLe naufrage de l’AGISM confirmé, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de prononcer la liquidation judiciaire. Le seul souci du Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest est de tout faire pour les salariés,aucun salarié ne doit se trouve sans une solution digne  en terme d’emploi, de formations et de reclassement.  

 

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest soutient les salariés des Hôtels Restaurants des Gens de Mer, il salue le dévouement du Secrétaire du Comité d’Entreprise. Le devenir de l’Association pour la Gestion des Institutions SocialesMaritimes (AGISM) était prévisible avec une Direction et un Conseil d’Administration inefficaces et incompétents face à une telle situation.

Les Hôtels Restaurants des Gens de Mer rencontrent des difficultés depuis très longtemps, et le naufrage est prononcé « consommé » parce-que  le  Ministère des Transports et de la Mer, les Affaires Maritimes et l’Etablissement National desInvalides de la Marines (ENIM)  sont coresponsables, car ils n’ont pas assumé leurs responsabilités en ne  limogeant pas tous les dirigeants de l’AGISM depuis plusieurs années.

Le Syndicat  CGT des Marins du Grand Ouest, demande aux salariés de s’unir et de laisser de côté les querelles syndicales et partisanes, ces querelles viennent de se retourner contre eux !!! Les établissements doivent continuer l’activité avec un repreneur que nous voulons bien rencontrer.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest  avait constaté que depuis plusieurs années les Affaires Maritimes et l’ENIM ne jouaient plus leur rôle de partenaires(manque de financements des superstructures et manque d’imagination). Les deux Administrations précitées n’ont eu aucune visibilité sur le devenir de l’AGISM. Dans ces domaines concurrentiels que sont la restauration et l’hôtellerie, aucune décision à long terme n’a été encouragée, rien d’innovant. Le seul souci de la CGT des Marins du Grand Ouest est le devenir des salariés, et la reprise de certains établissements.

11 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.