Crise agricole : « La FDSEA et les JA se rendent chez leurs Députés ce samedi »

Quimper, jeudi 28 janvier 2016, communiqué de la FDSEA et des JA par lequel ils annoncent maintenir la pression dans les jours à venir : ce samedi 30 janvier, ils se rendront chez leurs députés… »avec la volonté de gêner le moins possible nos concitoyens. »

 

FDSEA29 JALa FDSEA et les JA se rendent chez leurs Députés ce samedi

 

 

Hier et aujourd’hui encore, plus de 3 000 agriculteurs bretons avec 1 000 tracteurs ont alerté par leurs actions, une fois de plus, le gouvernement et les responsables politiques sur la situation dramatique de l’ensemble des productions agricoles et de nombreuses exploitations.

Il est urgentissime que le gouvernement entende et surtout agisse ! La FDSEA et JA du Finistère demandent :

 

  • L’étiquetage obligatoire de l’origine des produits alimentaires frais et aussi transformés ! Pourquoi la France s’y refuse ?! Alors que certains pays voisins appliquent cet étiquetage d’origine.

 

  • La baisse des distorsions de concurrence fiscales, sociales et environnementales pour que nos exploitations puissent s’adapter et devenir plus compétitives dans un marché mondialisé. Avec des normes toujours plus contraignantes et des charges fiscales et sociales plus importantes, aujourd’hui nous ne nous battons pas à armes égales avec nos voisins européens !

 

Face à nos demandes, l’Etat nous propose toujours et encore des aides. Ce ne sont pas des aides qui sauveront notre agriculture et nos territoires. Les agriculteurs Finistériens souhaitent tout simplement vivre de leur métier, de leur passion !

 

Le 27 janvier, la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale a rejeté la proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire. Aussi, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Finistère iront ce samedi 30 janvier à la rencontre de leurs Députés pour demander des comptes et leur rappeler nos revendications relevant des compétences des parlementaires et du gouvernement.

 

Les agriculteurs sont à bout ! La pression sera maintenue la semaine prochaine auprès du gouvernement et des élus politiques avec la volonté de gêner le moins possible nos concitoyens.

 

10 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.