Modern Express : le navire en détresse se rapproche des côtes

Brest, vendredi 29 janvier 2016, communiqué de presse de la Préfecture maritime de l’Atlantique :

 

Ce vendredi 29 janvier, en matinée, le préfet maritime de l’Atlantique a accepté le plan d’action présenté par l’armateur du navire Modern Express en détresse dans le golfe de Gascogne.

La société SMIT SALVAGE, mandatée par l’armateur pour faire cesser le danger, tentera cet après-midi de préparer le navireModern Express pour un remorquage, grâce à une équipe spécialisée de 4 personnes qui monteront à bord.

Compte tenu de la forte gîte et des mouvements du navire liés à la houle (4 à 5 mètres), l’intervention est délicate. Elle nécessitera plusieurs heures avant que le navire soit paré à être remorqué.

Le remorquage pourrait alors débuter en fin de journée.

Point de situation, 29 janvier 2016 à 12h00

Le navire de commerce Modern Express en détresse dans le Golfe de Gascogne présente toujours une très forte gîte dans une mer plus calme. La gîte est stabilisée depuis plusieurs heures, le navire ne présenterait pas d’entrée d’eau apparente. Il dérive avec une vitesse d’environ de 1 noeud vers l’Est. Sa position est évaluée à environ 150 nautiques (environ 270 kilomètres) à l’Ouest de La Rochelle.

Moyens sur zone :
– L’Abeille Bourbon, le remorqueur affrété par la Marine Nationale, avec une équipe de SMIT SALVAGE à son bord,
– La frégate de lutte anti-sous-marine Primauguet, avec un hélicoptère Lynx à son bord,

– La société SMIT SALVAGE, mandatée par l’armateur pour faire cesser le danger, a engagé deux remorqueurs espagnols qui sont
également sur zone.
– Le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD) Argonaute affrété par la Marine Nationale, avec des moyens de lutte antipollution spécialisés, arrivé sur zone ce matin.

Rappel des faits :
Le 26 janvier 2016 en début d’après-midi, le MRCC (Maritime Rescue Coordination Center) Falmouth a coordonné dans sa zone de responsabilité une opération de sauvetage sur le navire de commerce en détresse Modern Express.

L’ensemble de l’équipage, composé de 22 personnes, a été évacué par des hélicoptères de sauvetage espagnols dans des conditions de mer très difficiles.

Le navire, de type roulier, d’une longueur de 164m, se situait alors à 200 nautiques (environ 370 Kms) dans le sud-ouest de la pointe de Penmarch. Il transporte 3600T de bois débité en fardeaux et des engins de travaux publics.

 

1 COMMENT

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.