Modern Express : échec de la première tentative de remorque

Brest, samedi 30 janvier 2016, hier, une équipe de la société SMIT SALVAGE, mandatée par l’armateur pour faire cesser le danger, a tenté  de passer une remorque sur le navire Modern Express. La forte houle a empêché le passage de la remorque. L’équipe a du quitter le navire avant la tombée de la nuit.

Lors de ces opérations, un équipier de SMIT SALVAGE s’est légèrement blessé.

 La Préfecture maritime de l’Atlantique fait un nouveau point de la situation ce samedi 30 janvier 2016 à 09h00

Le navire se situe actuellement à 120 nq de l’embouchure de la Gironde (env 216 km). Il dérive au sud-est à une vitesse de 2 nd.

Les conditions sur zone sont extrêmes ce qui rend l’intervention très risquée. Le personnel blessé légèrement hier estime avoir eu beaucoup de chance.

En fin de matinée, deux spécialistes supplémentaires de la société SMIT SALVAGE, mandatée par l’armateur, renforceront l’équipe sur zone, notamment pour remplacer le blessé qui sera alors évacué.

L’équipe spécialisée effectuera ensuite un briefing pour analyser et évaluer la situation avant de procéder à une nouvelle tentative de passage de la remorque.

La météo sur zone est en dégradation : Vent de force 6 avec des rafales à 70 Km/h – Mer très forte (force 6) avec des creux de 4 à 6m.

Un nouveau point de situation sera fait en fin d’après-midi.

Moyens sur zone :

  • L’Abeille Bourbon, le remorqueur affrété par la Marine Nationale, avec une équipe de SMIT SALVAGE à son bord ;
  • La frégate de lutte anti-sous-marine Primauguet, avec un hélicoptère Lynx à son bord ;
  • La société SMIT SALVAGE, mandatée par l’armateur pour faire cesser le danger, a engagé deux remorqueurs espagnols qui sont également sur zone ;
  • Le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD) Argonaute affrété par la Marine Nationale, avec des moyens de lutte antipollution spécialisés.

Rappel des faits :

Le 26 janvier 2016 en début d’après-midi, le MRCC (Maritime Rescue Coordination Center) Falmouth a coordonné dans sa zone de responsabilité une opération de sauvetage sur le navire de commerce en détresse MODERN EXPRESS.

L’ensemble de l’équipage, composé de 22 personnes, a été évacué par des hélicoptères de sauvetage espagnols dans des conditions de mer très difficiles.

Le navire, de type roulier, d’une longueur de 164m, se situait alors à 200 nautiques (environ 370 Kms) dans le sud-ouest de la pointe de Penmarch. Il transporte 3600T de bois débité en fardeaux et des engins de travaux publics.

1 COMMENT

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.