Catalogne : les Espagnols pour un référendum ?

C’est une bien mauvaise nouvelle pour le parti franquiste (Partido Popular au gouvernement à Madrid), pour son aile droite (C’s), et le parti socialiste (PSOE).

Les Espagnols sont en effet plutôt compréhensifs vis-à-vis du droit à l’autodétermination de la nation catalane.

 

Madrid à la rame

Rajoy
Rajoy, président sortant à Madrid, regarde à gauche, mais n’y trouve pas d’allié

L’Espagne n’a toujours pas de gouvernement, suite aux dernières législatif. Mais les extrême-droitistes du Partido Popular continuent de laver à côté de la tâche, en s’attaquant aux nationalistes catalans, comme s’ils étaient la cause de la crise politique de Madrid.

Dans un contexte de recherche d’union compliquée entre des socialistes hésitants et un parti C’s en perte de vitesse, le président madrilène n’avait pas besoin de ça …

42.6% des espagnols approuvent, à en croire l’institut IAET, le tenue d’une consultation.

 

Les Espagnols voudraient qu’on s’occupe d’eux

Suivant l’opinion politique et l’origine géographique des sondés, on voit une sympathie pour l’autodétermination qui va en grandissant suivant qu’on s’éloigne de Madrid vers le nord, et en diminuant quand on glisse vers la droite du paysage politique.

 

Castellers
Les Catalans, une nation soudée qui sait s’occuper d’elle-même

Les Catalans sont bien sûr pour la tenue de ce référendum (à plus de 80%). Les Basques sont pour, également, sans surprise, et les Andalous majoritairement contre.

Ainsi, seuls 5.9% des sympathisants du parti franquiste se déclarent pour un référendum en catalogne, alors qu’ils sont 86,2 dans le parti Podemos (situé très à gauche).

La surprise vient de Madrid, où plus de 40% des personnes interrogées se déclarent pour.

 

Preuve sans doute que les citoyens espagnols en ont marre que leurs gouvernements essaient de les diviser sur les questions qui ne les regardent pas. Et qu’ils préféreraient que les partis madrilènes cherchent plutôt des solutions pour les sortir du marasme dans lequel les derniers gouvernements ont plongé l’Espagne.

16 COMMENTS

  1. Si les Espagnols reconnaissent la nécessité d’un référendum pour prononcer l’auto-détermination de la Catalogne… les colonisés de Paris peuvent exiger la même conduite. Corses, Kanaks, Alsaciens, Bretons, Occitans…etc. Tous concernés, tous aspirent à se gérer dans une Europe DES PEUPLES ! L’oligarchie parisienne s’auto-détruit dans une bataille  » d’égo  » qui ne laisse place à la réalité du terrain !

  2. Mais je ne suis pas si sur que ce soit une si bonne chose pour la Catalogne. Je ne suis absolument pas convaincu qu’aujourd’hui un référendum sur l’indépendance donne des résultats exceptionnels

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.