Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Autonomie/Indépendance Valls : la Corse ne sera pas inscrite dans la constitution française

Valls : la Corse ne sera pas inscrite dans la constitution française

 

Projet de constitution
La Constitution, ouvrage parachevé depuis … trop longtemps !

Sans surprise, le premier ministre parisien, toujours dans son style expéditif, a déclaré inconstitutionnel le mot « Corse », pour ainsi dire, refusant d’emblée quelque proposition de négociation que ce soit : ni l’insularité, ni la culture, ni la langue, ni aucune autre particularité corse ne saurait être actée.

 

La constitution, archaïque dans la plupart des domaines, est réputée éternelle, et inamovible. Cependant, on constate avec la question de la déchéance de nationalité, que, quand un gouvernement le veut et met les moyens nécessaires, elle peut être changée.

José Rossi
José Rossi, président du groupe « le rassemblement » à l’assemblée de Corse

 

L’exécutif corse envisage donc, pour accéder à la collectivité unique, de temporiser, et voir si le prochain président sera plus ouvert à la question. Pour autant, le camp nationaliste n’envisage pas de négociation large sur ce sujet ; en revanche, il n’est pas question de prendre de grande décision sans cohésion ; la possibilité d’un référendum local sur cette question devient même de plus en plus probable.

 

Pas de « co-production législative » en vue, comme l’avait avancé Mme Lebranchu. Cette idée relève de « la pure fiction », d’après José Rossi. Simeoni, Talamoni et toute la Nation corse sont réalistes : le changement de ministre, suite au dernier remaniement, n’y changera rien.

 

L’exécutif travaille donc pour l’instant à des tâches concrètes et urgentes attenantes à la création de la collectivité unique : ressources, budgets, dettes, compétences des trois collectivités doivent être réunis en un même ensemble cohérent.

12 COMMENTS

  1. Dépassés,toujours plus démunis face à l’aspiration légitime des peuples de l’hexagone à retrouver leur langue, leur culture, leur terre… N’oubliez jamais, Monsieur Valls, que vous n’êtes que de passage dans vos fonctions de polichinelle ! Vous passerez, les peuples demeureront. Ils sont en marche, sans colère, désarmés. Par le nombre ils offriront à leurs enfants une identité forte et vitale pour construire une Europe prospère, riche de la diversité de ses PEUPLES !

  2. Pourvue que la corse soit indépendante et j’espère que la Bretagne sauvera ses langues et benneficiera d’une plus grande liberté, je souhaite à tout militant de continuer avec espoire et grandeur. Je souhaite que tout les jeunes puisse avoire accès à leur dialecte dans toute les régions.

    • A rien, assurément. Mais le refus borné de ces ânes bâtés ne fera qu’accroître l’évidence que la seule solution est l’indépendance. Et ça se paiera cash, un jour prochain !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
7seizh.info

GRATUIT
VOIR