Lok-Envel : le collectif Douar Didoull organise une conférence-débat sur l’ extractivisme animée par Anna Bednik

Lok-Envel, lundi 21 mars 2016,

Le collectif Douar Didoull « Pour la préservation de notre terre et contre le projet minier » dit de « Lok-Envel, organise le vendredi 1 avril 2016, à 20H30, à la salle des fêtes de Lok-Envel,  une conférence-débat sur le thème de l’extractivisme.

« Extra-quoi ? » Le terme « extractivisme » déroute. Il manque d’élégance, exige un effort de prononciation. Pourtant, ce vocable circule de plus en plus, car l’exploitation industrielle de la nature, à laquelle il renvoie, s’intensifie partout sur la planète.

 

Anna BednikCette conférence sera animée par Anna Bednik. Diplômée en économie (ESSEC) et en géopolitique (Sorbonne/ENS), Anna Bednik est journaliste indépendante (Le Monde diplomatique…), engagée dans plusieurs mouvements et réseaux anti-extractivistes nationaux et internationaux, parmi lesquels le collectif ALDEAH (Alternatives au développement extractiviste et anthropocentré, www.aldeah.org) et le mouvement des collectifs anti gaz et pétrole de schiste.

 

Son travail sur l’extractivisme, qui se nourrit aussi d’une connaissance directe d’un grand nombre d’expériences de lutte en Amérique latine, a donné lieu à des contributions à des ouvrages collectifs (Amériques latines. Emancipations en construction, Syllepse, 2013, Creuser jusqu’où ? Les limites de la croissance, Ecosociété, Montréal, 2015, avec le collectif ALDEAH) et à des publications dans des revues (Entropia, Pandora, Mouvements…).

 

Cette rencontre sera l’occasion également de présenter son dernier livre :

Extractivisme. Exploitation industrielle de la nature : logiques, conséquences, résistances.

Aux éditions, Le passager clandestin.

 

Pour plus d’infos :

http://lepassagerclandestin.fr/catalogue/essais/extractivisme.html

http://www.aldeah.org/

5 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.