Notre-Dame-des-Landes : un pas vers l’abrogation de la Déclaration d’Utilité Publique

8

Notre-Dame-des-Landes, mardi 5 avril 2016, communiqué de presse commun CéDpa-ACIPA suite au rapport du cabinet du Ministère de l’Ecologie paru ce jour.

cedpa

 

 Les experts missionnés par Ségolène Royal ont rendu un rapport intéressant qui montre que le projet de Notre Dame des Landes est surdimensionné et que la rénovation de Nantes Atlantique est une alternative crédible et moins coûteuse.

Ils confirment que le Débat public de 2003 et l’Enquête publique de 2007 ont balayé cette alternative à tort. Pour nous, cela signifie que la Déclaration d’Utilité Publique doit être abrogée, que les procédures d’expulsion en cours doivent être définitivement arrêtées et qu’une consultation en juin n’a plus de sens.

Le CéDpa et l’ACIPA, qui ne partagent pas toutes les conclusions du rapport, sont prêts à participer au travail d’approfondissement sur les points qui posent question pour le maintien de Nantes Atlantique : renforcement de la piste, trajectoires, bruit.

Nous remercions la Ministre de son engagement pour sortir de l’impasse sur ce dossier et espérons qu’elle le poursuivra.

8 Commentaires

  1. Enfin !!! Le gouvernement va pouvoir sortir de cette impasse (politicienne !… ) sans perdre la face… Heureux ces experts diligentés par l’état qui reconnaissent l’hérésie de ce projet qui ne cadre décidément pas avec les grandes résolutions de la COP21.
    Yes !!! La résistance et la pugnacité des défenseurs de NDL va enfin payer!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.