Marc Le Fur : François Hollande veut fermer les yeux sur les difficultés de la Bretagne

Loudéac, mercredi 13 avril 2016, dans le cadre dans la préparation de l’émission « Dialogues citoyens » programmée sur France 2, jeudi 14 avril, le Président de la République française a rejeté deux bretons qui avaient été présélectionnés pour lui poser des questions.

COMMUNIQUE DE PRESSE  MARC LE FUR

 

Dans le cadre dans la préparation de l’émission « Dialogues citoyens » programmée demain sur France 2, le Président de la République a rejeté deux témoins qui avaient été présélectionnés pour lui poser des questions : Nadine Hourmant, déléguée syndicale chez Gad, et Nicolas Leborgne, éleveur à Pluduno.
Tous les deux sont Bretons ! Tous les deux témoignent des difficultés qui frappent les agriculteurs et les ouvriers de l’agro-alimentaire en Bretagne !
Pourquoi la Bretagne mérite-t-elle un tel mépris ? Ces deux invités auraient pu parler des vrais problèmes économiques et sociaux qui frappent aujourd’hui le pays et plus particulièrement notre région. Ils auraient pu être les porte-paroles des Bretons. Le Président de la République ne l’a pas voulu. Les socialistes bretons ne peuvent pas être complices aujourd’hui d’une telle morgue et d’un tel dédain. Ensemble, les élus bretons doivent réagir pour que les réalités difficiles de la Bretagne, qui, depuis un an, est la Région où le chômage a fait la plus forte progression, soient enfin prises en compte par Paris, les Ministres, a commencé par celui qui est également Président du Conseil régional, et par le Président de la République.

12 COMMENTS

  1. Vous êtes naïfs ont s’est dressés contre l’état et les Quimperois ont mit dehors le pot au chef de guerre de pacotille. Mme Hourmant a été mise côté délibérément pour faire chier. Vous croyez qu’on fait partie de leurs préoccupations vous revez.

  2. Il fait pire que ne pas reconnaître les difficultés : il les entretient par le biais de ses petits soldats qui se répandent sur le terrain, comme un chiendent inextricable … Le PS en Bretagne reste le PSF, une véritable force d’occupation !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.