Partager :

" /> Succès pour le second Printemps des Jeunes Bretons organisé par le Club Erispoë - 7seizh.info
Publié le: mar, Avr 19th, 2016

Succès pour le second Printemps des Jeunes Bretons organisé par le Club Erispoë

Soutenez 7seizh par Paypal

Lundi 18 avril 2016,

Succès pour le second Printemps des Jeunes Bretons organisé par le Club Erispoë

 

Erispoe (36)Une soixantaine de jeunes Bretons des Grandes Ecoles et Universités étaient présents ce samedi sur les toits de Montparnasse pour plancher sur les enjeux économiques, politiques et culturels bretons en particulier sur l’efficience du modèle centralisé de gouvernance français.

Au programme de cette journée dense: des temps d’échange et la rencontre de grands témoins. « Le but de ces journées est de faire prendre conscience aux jeunes Bretons souvent partis étudier ou travailler à Paris que des opportunités d’engagement et de travail existent en Bretagne, que la région fourmille projets et a besoin d’eux pour les porter. La fuite des cerveaux n’est pas une fatalité » explique Alexandre Gallou, co-fondateur et président du Club Erispoë. Une journée relayée sur Twitter. « L’objectif est de trouver des approches neuves des enjeux bretons, des opinions originales qui interrogent » complète Jérémie David, jeune entrepreneur rennais.

De Hervé Juvin, économiste et essayiste originaire du Morbihan, ils retiendront une parole d’envoi forte: “On va bien et on est bien partout dans le monde quand on sait d’où on vient » et une approche originale et intéressante du rôle des cultures dans la mondialisation à la fois ouverte et lucide sur les difficultés du mutliculturalisme. Le rédacteur du magazine d’ »écologie intégrale » Limite a prôné un modèle breton qui revienne à ses racines « entreprenante, productive mais sachant mettre l’humain au centre» et qui sache proposer autour de cet esprit d’entreprise un projet de société fort: « Il faut sortir de l’illusion selon laquelle l’économie répond à toutes les questions que la politique et la religion posent. Il faut pour cela que la politique rendre le monde plus intelligible. L’intervention de François Hollande jeudi vous a-t-elle rendu le monde plus intelligible ? A l’heure de l’extrême complexité, c’est pourtant un de ses premiers rôles ! » conclut-il.

_A3A2935Le Club recevait également le très rare Léo Scheer. L’inventeur de Canal + et de M6, sociologue, cheville ouvière de mai 68, a détonné par son analyse fine des mouvements spontanés comme Nuit Debout et … les Bonnets Rouges. Il a souligné notamment la fragilité de l’Etat français : «Une institution comme l’Etat français ne reste debout que parce qu’elle est debout dans l’imaginaire du peuple. Est-ce encore le cas ? » Un Léo Scheer fin dans l’analyse dont Patrick Le Lay, ancien PDG de TF1, a repris les mots pour exhorter les jeunes Bretons à révolutionner le modèle économique et politique de la région.

Maël de Calan a tenté de faire se réconcilier les jeunes avec la politique en essayant d’esquisser un projet politique pour la droite bretonne. Exercice difficile duquel le Roscovite se tire avec les honneurs. Le jeune élu de 35 ans mentionne notamment que les politiques bretons peuvent, au niveau national, défendre les intérêts de la région: « La responsabilité des Bretons est de défendre l’intérêt de la Bretagne, il n’y a pas de honte à le faire ». Il mentionne cependant que la lecture que l’on doit faire de ses prises de position est celle d’un coût politique pour leurs

auteurs. « Quand je coordonne le programme d’Alain Juppé, on me dit de temps à autre que si chacun défendait sa chapelle comme la mienne, on ne s’en sortirait pas. Je le conçois mais je suis inflexible là-dessus, pour la Bretagne.»

Charles Kergaravat, franco-américain, fondateur de Breizh Amerika, a éclairé les jeunes présents sur les liens entre les Bretons et leur diaspora et sur la nécessité pour les entreprises bretonnes d’aller chercher de nouveau marché à l’export. Marc Gosselin, DRH du groupe Crédit Mutuel Arkéa, a conclu les débats en abordant un aspect plutôt méconnu du groupe mutualiste: son management.

« On en ressort avec l’envie d’entreprendre et de se bouger pour la Bretagne. » conclut une des participantes, étudiante à l’Ecole Polyechnique. Objectif atteint donc.

Les prochaines échéances du Club auront lieu dès le mois de mai avec des débats mensuels et une conférence avec un candidat à la présidentielle sur les questions de régionalisme.

A propos du Club Erispoë

Créé en 2012 à l’initiative de quatre jeunes Bretons des Grandes Ecoles et parrainé par Patrick Le Lay, le Club Erispoë a pour objectif de former les étudiants des Grandes Ecoles et Universités aux problématiques économiques, culturelles et politiques bretonnes et à leur montrer les opportunités d’engagement professionnels ou personnels qu’ils peuvent avoir en Bretagne. Pour mener à bien cet objectif de lutte contre la « fuite des cerveaux », le Club organise deux universités par an, des débats mensuels à Montparnasse (et bientôt à Rennes) et propose à ses membres des offres de stage et d’emplois. Plus de 500 jeunes ont participé en 3 ans aux événements organisés par le Club Erispoë.

http://www.club-erispoe.com

A propos de l'auteur

Visualiser 11 Comments
Ce que vous en pensez

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.