Brest : Le conflit qui oppose les ATSEM à la municipalité perdure :  » Tout ça pour ça

Brest, vendredi 13 mai 2016, depuis le lundi 18 avril, à l’appel d’une organisation syndicale, une partie des agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM), a entamé un mouvement de grève et effectue un débrayage d’une heure chaque jour, sur le temps de la pause méridienne (12h-14h).

 

 COMMUNIQUE DE PRESSE

RASSEMBLEMENT POUR BREST

Tout ça pour ça !

Le conflit qui oppose les ATSEM à la municipalité  perdure.

 

Ce conflit était prévisible, il était même inéluctable dès l’instant où  l’équipe Cuillandre a modifié en plein été, sans concertation   les règles d’encadrement  dans les écoles maternelles, ignorant totalement  les personnels, les  équipes pédagogiques et les représentants de familles.

 

Nous avions pourtant mis en garde contre cette dérive du coup de rabot unilatéral.

 

Pour les élus du Rassemblement pour Brest, il s’agit de  l’illustration de  la méthode Cuillandre qui consiste à  appliquer des décisions  dont on sait d’emblée que les effets seront  néfastes.

 

L’équipe Cuillandre porte  par conséquent l’entière responsabilité de la gêne causée aux familles.

 

Aujourd’hui pour essayer de sortir de ce conflit, le maire propose de revenir par un moratoire jusqu’en 2020 sur ses erreurs et acceptent désormais le remplacement des ATSEM dès le premier jour d’absence. C’est en effet l’intérêt des enfants et des familles.

 

Mais que de temps perdu  sur ce point et d’entêtement pour faire quelques économies sur des heures de remplacement.

 

Il suffisait juste de ne pas toucher à cet équilibre général qui fonctionnait bien.

 

Tout ça pour ça !  

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.