Bretagne-CMB Espoir : Aymeric Decroocq : « Les choses se mettent en place petit à petit »

Le Havre, samedi 14 mai 2016,

Partis jeudi après-midi de Granville pour rejoindre Le Havre via les îles anglo-normandes, Aymeric Decroocq et les 14 autres concurrents de la 7e édition de la Solo Normandie ont bouclé les 220 milles du parcours ce samedi matin. Le skipper Espoir de la Filière Course au large s’est emparé de la 9e place après avoir alterné le bon et le moins bon et surtout, payé assez cher une erreur de placement dans le dernier bord de reaching avant l’arrivée. Le point, à chaud, avec le jeune marin.

 

© Benoît Stichelbaut – Bretagne/CMB

Aymeric, comment s’est passée cette Solo Normandie, la troisième épreuve de votre saison ?
« J’ai complètement raté mon départ mais j’ai réussi à bien me rattraper dans les premiers milles. Après ça, le jeu de la régate à commencé et les premières options se sont dessinées. J’ai commis une petite bêtise à la bouée sud-ouest Minquiers car j’avais rentré de mauvaises coordonnées dans mon ordinateur. Cela m’a fait perdre un peu le contact avec Alan Roberts et Justine Mettraux mais ensuite, j’ai quand même fait quelques bons coups et, j’ai envie de dire « enfin », quelques « crises de vitesse ». A certains moments, j’avançais 0,2, voire 0,3 nœud plus vite que les autres et c’était vraiment bon pour mon moral. Le hic, c’est que cette nuit, après la baie de Cherbourg, j’ai fait une grosse erreur de placement. J’ai, en effet, viré un peu trop tôt et de ce fait, je me suis retrouvé avec le courant dans le nez sans avoir la possibilité d’abattre, contrairement aux autres. Cela m’a coûté quatre places. Forcément, ça m’agace un peu mais je me dis qu’il y a eu des points positifs malgré tout durant cette course. »

Quel est le sentiment qui domine à l’arrivée ?
« Au bout du compte, je suis un peu déçu mais je me réconforte à en disant que dans la journée de vendredi, il y a eu pas mal de bons trucs, notamment en termes de vitesse. C’est vraiment mieux qu’avant. Je commence aussi à raisonner correctement sur les courses off-shore, à comprendre l’état d’esprit. Les choses se mettent en place petit à petit et ça, c’est plutôt satisfaisant. »

La suite ?
« Je vais rentrer à Port-la-Forêt demain matin. Dans un premier temps, je vais me poser un peu puis jeudi et vendredi, je prendrai part à deux jours de stage organisés par le Pôle Finistère Course au Large, encadrés par Jeanne Grégoire. L’idée sera de profiter de l’occasion pour tester ma nouvelle grand-voile et mon nouveau solent avant la Solitaire Bompard – Le Figaro. Ensuite, je reviendra au Havre pour la Le Havre – All Mer Cup programmée du 22 au 29 mai. »
Classement (avant jury) : 1. Alexis Loison (Grouep FIVA) arrivé à 10h12 ; 2. Damien Cloarec (Saferail) à 10h21 ; 3. Alan Roberts (TBD) à 10h29 ; 4 et 1er bizuth. Justine Mettraux (Teamwork) à 10h39 ; 5. Simon Tröel (Sofinther) à 10h51… 9. Aymeric Decroocq (Bretagne – CMB Espoir) à 11h00.

 

 

1 COMMENT

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.