Pont-de-Buis : la manifestation « contre les violences policières » devant l’usine Nobel Sport interdite par le Préfet

Pont-de-Buis, lundi 16 mai 2016, par arrêté préfectoral, la Préfecture du Finistère vient d’interdire la manifestation « non déclarée » contre les violences policières, prévue mercredi 18 mai devant l’ usine Nobel Sport.

Le Collectif brestois contre la Loi Travail avait appelé à un rassemblement à Pont-de-Buis , mercredi 18 mai, qui devait être suivi d’une manifestation « contre les violences policières » devant l’ usine Nobel Sport ; sur le tract d’appel au rassemblement, on peut y lire :

« « Nobel Sport Sécurité fabrique et commercialise une large gamme de produits pour le maintien de l’ordre. Cette division de Nobel Sport équipe les forces de police, de gendarmerie, et de l’armée en fRance et à l’étranger ». Leur usine de Pont-de-Buis, dans le Finistère, fabrique des grenades lacrymogènes et des munitions de flashball. Le site étant classé SEVESO 3, la simple présence de manifestant-e-s devant les grilles, comme ce fut le cas à plusieurs reprises ces dernières années, permet de stopper la production.

Notre tour est venu, à nous de jeter les dés

Parce que scander des « tout le monde déteste la police » en manif ne suffira pas à la désarmer, il nous faut désormais passer à l’action. Si bloquer la production de l’usine, ne serait-ce qu’une journée, n’inversera pas le rapport de force, ça permettra au moins d’apporter du soutien aux camarades des autres villes qui subissent les violences policières à chaque rassemblement. Et, soyons téméraires, créer une dynamique plus offensive ?

Unissons-nous pour incinérer ce système

Rendez-vous est donc donné le mercredi 18 mai à 11h, devant la gare de Pont-de-Buis (29). Nous nous dirigerons ensuite tou-te-s ensemble vers le site de Nobel Sport, une cantine (vegan) à prix libre y est prévue. Et après ? Toutes initiatives sont les bienvenues pour occuper l’après-midi, musique, peinture et compagnie ! »

La Préfecture du Finistère indique dans un communiqué :

« Ce projet de manifestation qui vise explicitement l’entreprise Nobelsport, s’inscrit dans la continuité de précédentes manifestations ayant eu pour but des tentatives d’intrusions violentes et répétées dans l’enceinte de cet établissement classé Seveso seuil haut.

Au vu du mot d’ordre affiché “Unissons-nous pour incinérer ce système”, la volonté offensive des manifestants est évidente.

Dès lors, par arrêté préfectoral de ce jour, le préfet du Finistère interdit le projet de manifestation en question. »

 

appelp2b-d68cb

 

 

10 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.