FDSEA-JA 29 : les éleveurs laitiers au bord du gouffre : le sursaut collectif est obligatoire

Ploumoguer, jeudi 19 mai 2016, la FDSEA et les JA du Finistère ont tenu une conférence de presse ce jeudi au Gaec des Lys à Ploumoguer pour échanger sur l’avenir des éleveurs laitiers.

« Les éleveurs laitiers au bord du gouffre : le sursaut collectif est indispensable ! »

FDSEA29 JAle lait est un des piliers de l’économie finistérienne, à la base duquel se trouvent les producteurs. La fragilisation des exploitations agricoles aura des conséquences sur l’ensemble de l’économie du département : il faut en être conscient, et redresser la barre tant qu’il est encore temps.

 

La FDSEA et les JA ont la volonté de donner des perspectives aux paysans, et de tout faire pour maintenir, et développer, la production agricole dans le Finistère. Il faut tout faire, ensemble, pour conserver un tissu agricole sur le territoire finistérien. Les solutions ne sont pas individuelles, mais bien collectives, afin que l’agriculture soit un véritable enjeu stratégique pour le département.

Sans des producteurs de lait correctement rémunérés, il n’y a aucun avenir pour la filière laitière dans l’Ouest. Pour construire l’avenir de la filière laitière, et notamment des producteurs de lait, il est donc impératif de mieux valoriser le lait sur le marché intérieur. Cela passera notamment par l’étiquetage obligatoire du lait dans les produits transformés, dont la FDSEA et les JA veilleront à ce que le décret paraisse bien au mois de juillet. La restauration hors domicile et les grandes surfaces doivent aussi faire preuve de solidarité en s’approvisionnant en produits français. D’autres freins sont aussi à lever, d’abord au niveau des pouvoirs publics, sourds aux demandes et aux attentes du monde agricoles depuis bien trop longtemps. Même les fermetures d’usine en cascade n’y changent rien : les politiques sont toujours dans l’affichage, et le rouleau compresseur administratif continue de laminer les créateurs de richesses. Et ce ne sont pas les quelques mesurettes obtenues récemment qui changeront la donne ! Si les politiques et l’administration ont le devoir de tout mettre en œuvre pour maintenir et créer un tissu productif dynamique en Bretagne, les paysans aussi doivent passer à l’offensive. La FDSEA et les JA appellent les producteurs à s’organiser collectivement pour peser dans la filière laitière, via les OP et l’AOP Grand Ouest. Les paysans doivent aussi reprendre la main sur leurs charges : il appartient à chacun de négocier, de comparer, de faire jouer la concurrence. La FDSEA et les JA rappellent aussi aux administrateurs de coopératives ou d’organismes de services qu’ils doivent être le prolongement des adhérents, non le prolongement des administratifs. Les conseils d’administration doivent pouvoir prendre une décision et tenir une ligne directrice, que ce soit sur les tarifs des prestations ou sur la reconnaissance d’une coopérative en OP. Etre à l’écoute des adhérents est essentiel, pour ne pas oublier d’où l’on vient.

l’ ensemble de la conférence de presse :

 

Les éleveurs laitiers au bord du gouffre : le sursaut collectif est indispensable ! – Dossier de presse FDSEA et JA du Finistère

8 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.