Cercle Vert : « Retrouver les automatismes de la navigation en solitaire »

samedi 21 mai 2016,

Alors que ce n’est que ce samedi sur les coups de 16h30 que Cercle Vert et les autres bateaux de retour de la Transat AG2R – La Mondiale ont été débarqués du cargo qui les a ramenés des Antilles jusqu’au Havre, les Figaristes se préparent à disputer la Le Havre All Mer Cup, la deuxième épreuve du calendrier officiel 2016 de leur classe. C’est, en effet, après-demain que le coup d’envoi de la première course sera donné. Le timing est donc un peu « tendu », comme le concède volontiers Gildas Morvan. Mais l’envie de performer est à son maximum pour le marin de Landéda qui compte bien retrouver au plus vite ses automatismes en solo et ainsi conserver son titre sur l’épreuve.

© DR

« C’est quand même un peu chaud de ne récupérer les bateaux qu’aujourd’hui. Cela nous laisse à peine 24 heures pour les remettre en état et en mode course  », a déclaré Gildas Morvan en fin d’après-midi. « Le déchargement des bateaux du cargo est toujours un moment un peu stressant et ça l’était d’autant plus cette fois-ci à cause du timing ultra serré auquel nous sommes confrontés », a ajouté le skipper de Cercle Vert qui attendait, comme les autres, sa monture un peu plus tôt dans la semaine. « C’est un peu bourre-bourre mais c’est comme ça. Nous n’avons pas d’autre choix que de faire avec. Le point positif, c’est que la manœuvre de déchargement s’est bien passée. Pour une fois, il n’y a pas eu d’embrouilles, Cercle Vert n’a pas pris de chocs », a indiqué Gildas qui a déjà fait les frais, par le passé, d’un balcon arraché ou d’une quille esquintée. « J’avoue que je suis soulagé maintenant que c’est terminé. N’empêche, il ne va pas falloir chômer car une sortie d’entraînement encadrée par le Pôle Finistère Course au Large est prévue demain, dès 8h30. Cela sera notre seule opportunité de tirer sur le bateau avant le départ de la course », a commenté de navigateur qui a, logiquement, quelques bricoles à effectuer sur sa machine à la suite de sa transatlantique en double. « J’avais anticipé certaines choses comme le carénage de la coque. De ce fait, elle est impeccable. Je dois néanmoins procéder aux réglages du mât et des haubans, changer la rotule du pilote automatique qui est cassée tout comme le haut-parleur de la VHF. Ca, ce sont sont les priorités. Les autres petits détails, je les réglerai au cours de la semaine », a noté Gildas, qui compte bien, malgré ce contexte un peu particulier, défendre son titre sur cette Le Havre All Mer Cup.

Exercices et météo variés

« J’ai gagné la dernière édition. L’idée c’est de refaire aussi bien cette année, mais surtout, de profiter de l’occasion pour me préparer au mieux à La Solitaire Bompard – Le Figaro qui va arriver très vite », a déclaré le skipper qui sait que l’épreuve est idéale en ce sens puisqu’elle mixe à la fois des côtiers, une grande course de 120 milles et des parcours construits. « Le format est parfait pour se caler sur le bateau, reprendre ses automatismes et ses repères en solitaire après un début de saison consacré à la navigation en double. Cela va permettre de se remettre dans le bain bien comme il faut ». Et si les exercices s’annoncent variés ces prochains jours, ça tombe bien, la météo aussi. « Nous allons un peu tout avoir : de 3 à 20 nœuds de vent, d’un peu toutes les directions. Et pour cause, un anticyclone n’est pas très loin et nous allons devoir composer avec des petits passages de fronts successifs », a expliqué Gildas, relevant par ailleurs le coefficient de marée qui devrait, comme souvent au large du Havre, ajouter un peu de piment. « Même s’il n’est que de 80 en ce moment, on sait que dans la zone, il va pousser assez fort. Ce sera, à coup sûr, un élément prépondérant dans la navigation. Avec tout ça, je pense que nous allons vraiment nous faire plaisir. C’est une belle course qui se profile surtout que nous sommes 22 engagés. Ca va être un bon stage d’entraînement !», a conclu le skipper Finistérien dans un grand éclat de rire.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.