Vannes : La Bretagne, une province occupée, jeudi 2 juin

13

Vannes, jeudi 2 juin 2016, dans le cadre des “Jeudi de l’Hermine” de l’Institut Culturel de Bretagne, la dernière conférence de ce cycle aura pour thème “La Bretagne, une province occupée ( 1789-Aujourd’hui)” à 20h 30 dans les locaux de SUAV à Vannes, 6 rue Porte Poterne, animée par Alain VIAOUET.

province icbMalgré le rôle moteur de la Bretagne aux prémices de la Révolution française, celle-ci lui a causé un tort considérable.

La confusion entre « abolition de privilèges » nobiliaires et dénonciation unilatérale du traité de 1532, fait brutalement passer la Bretagne, et ce en dépit du Droit, de son statut de « province étrangère » à son démembrement en cinq départements puis à sa partition sur deux régions administratives différentes tout autant qu’incohérentes.

Les Républiques françaises et empires, avec leurs politiques centralisatrices et guerrières, en font un pays sous-développé. Le fondamentalisme jacobin met en place un véritable ethnocide contre les langues et cultures autochtones.

Et pourtant, aujourd’hui, l’identité bretonne s’affirme toujours comme le montre sa vitalité et sa pluralité culturelle.

13 Commentaires

  1. “sa vitalité et sa pluralité culturelle” ma, ne ra ken ‘met war gil, met mont a ra war-raok memestra ? N’oa ket ezhomm da echuiñ evel-se, sirius e hañval bezañ ar gaoz war-bouez an dibenn.

  2. le “traité” de 1532 n’est pas un traité mais un édit, la différence est important puisqu’un édit est un acte unilatéral dicté par une seule partie alors qu’un traité est un acte bilatéral en accord donc avec au moins deux parties et en présence de représentant officiels et mandatés pour le dit traité, ce qui n’et pas le cas de l’édit royal français de 1532 !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.