Bretagne CMB-Course au large : Du bon et du moins bon



Filière d’excellence Course au large, lundi 23 mai 2016,

Ce lundi, le coup d’envoi de la troisième édition de la Le Havre All Mer Cup a été donné. Lors de cette première journée, Sébastien Simon, Aymeric Decroocq et les vingt autres solitaires en lice ont disputé un parcours de type « banane » dans 20 nœuds de vent avant d’enchaîner avec un côtier de 23 milles en baie de Seine. Si Charlie Dalin s’est montré impérial en réalisant un sans-faute, le skipper Bretagne-CMB Performance a, lui aussi, plutôt bien réussi son entrée en matière malgré une préparation plus que courte, la faute à un retard du cargo sur lequel était chargé son bateau à la suite de la Transat AG2R – La Mondiale. En ayant eu moins de 24 heures pour remettre son bateau en mode course et retrouver ses repères en solitaire, le fait est qu’il a plutôt bien réussi puisqu’il occupe, ce matin, la quatrième place au général provisoire. Début plus difficile, en revanche, pour le skipper Espoir de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – CMB passé un peu à côté. Mais Aymeric compte bien se rattraper sur la grande course du jour  qui mènera la flotte de du Havre jusqu’à Caen puis Fécamp.

© Benoît Stichelbaut – Bretagne/CMB



« Souvent, avant une course de ce type, j’ai tendance à stresser un peu et là, avec le retard du cargo, ça aurait pu être encore plus vrai. Pour autant, j’ai réussi à prendre un peu de recul, à me dire que ce n’était pas grave, et ainsi aborder cette première étape du Championnat de France 2016 comme un entraînement. Je ne m’énerve pas et je ne me mets pas de pression », a expliqué le skipper Bretagne – CMB Performance, hier soir, à son retour à terre, après une première journée plutôt réussie. « Mon but, sur cette épreuve, est avant tout de bien naviguer, de faire de belles manœuvres et de retrouver mes repères et mes automatismes en solitaire. Mon objectif principal, cette saison, est clairement la Solitaire Bompard – Le Figaro. Avant ça, il est hors de question pour moi de casser le bateau et j’avoue que depuis ma mésaventure lors de ma première saison sur le support (un abordage avec un autre concurrent, ndlr), j’ai pas mal d’appréhension sur les parcours construits et les côtiers car il y a énormément de contact : des  manœuvres, des engagements aux bouées…  En clair, sur ce type d’exercices, je ne suis pas si à l’aise que ça. Reste que je m’en suis assez bien sorti aujourd’hui », a détaillé le skipper qui occupe actuellement la quatrième place au classement général provisoire.

 

Rebondir vite et bien

Aymeric DECROOCQ skipper du Bretagne-CMB Espoir - © Benoît Stichelbaut - Bretagne/CMB
Aymeric DECROOCQ skipper du Bretagne-CMB Espoir – © Benoît Stichelbaut – Bretagne/CMB

En ce qui concerne Aymeric Decroocq, les choses ont moins bien démarré. Le jeune navigateur doit, en effet, se contenter d’une 19e place, pour l’instant. « Hier, j’ai tout fait à l’envers. Je n’ai pas pris de bons départs, je n’ai pas extrêmement bien navigué et je n’ai pas été lucide du tout. Sur aucun des deux parcours il n’y a eu du positif », a indiqué le skipper Espoir qui compte bien se remobiliser au plus vite pour rattraper cette journée « sans ». « Tout de suite, j’ai le moral un peu miné, je dois bien l’avouer. Reste que je suis venu sur cette compétition avec l’envie de faire quelque chose de bien et qu’elle est loin d’être terminée. J’espère me remettre dans le match ce matin, à l’occasion de la grande course de 120 milles. Elle s’annonce malgré tout assez complexe avec une rotation à gérer, des changements de voile à effectuer, puis un renforcement du vent assez brutal sur la route entre Caen et Fécamp. Cela étant dit, j’espère prendre du plaisir et naviguer proprement, ce qui n’a malheureusement pas été le cas ce lundi », a conclu Aymeric.

 

Classement (après 2 courses) : 
1. Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) 3 pts; 2. Y. Richomme (Skipper Macif 2014) 8 pts ; 3. G. Morvan (Cercle Vert) 11 pts ; 4. S. Simon (Bretagne – CMB Performance) 18 pts ; 5. P. Quiroga (Skipper Espoir CEM) 18 pts ; 6. V. Biarnes (Guyot Environnement) 19 pts ; 7. A. Loison (Groupe Fiva) 23 pts ; 8. N. Lunven (Generali) 24 pts ; 9. E. Tabarly (Armor Lux) 25 pts ; 10. Alan Roberts (Alan Roberts Racing) 25 pts; 11. A. Marchand (Ovimpex – Secours Populaire) 29 pts ; 12. C. Douguet (Sofinther – Un maillot pour la vie) 36 pts ; 13. S. Faguet (Région Normandie) 43 pts ; 14. N. Cherry (Redshift) 44 pts ; 15. S. Matson (Chatman) 45 pts ; 16. J. Mettraux (Teamwork)  46 pts ; 17. A. Godart-Philippe (Faun Environnement) 49 pts ; 18. C. Pruvot (Port de Caen – Ouistreham) 55 pts ; 19. A. Decroocq (Bretagne – CMB Espoir) 58 pts ; Marc Noesmoen (Team Vendée Formation) 58 pts ; 21. R. Elsey (Artemis 43) 62 pts ; 22. Cécile Laguette (Ilona) 65 pts.

1 COMMENT

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.