COMMUNIQUE DE PRESSE DE CONSTRUIRE DE LA BRETAGNE : Non, Pornic n’est pas en Bretagne !

27

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CONSTRUIRE DE LA BRETAGNE


Pornic

L’absurde. La France dans le mur continuant de nier ses réalités. L’absurde. Vous êtes victimes d’illusion.  L’absurde. Des paysages emblématiques des Pays de la Loire. L’absurde. Un château « ligérien » typique. L’absurde. Des commerçants jouant la carte business et qualité des Pays de la Loire. L’absurde. Les habitants de Pornic sont tous des crétins. L’absurde. La Poste est légèrement en retard. L’absurde. Ils n’ont pas reçu le décret de Pétain. L’absurde. Vous ne comprenez toujours pas  que la France est le pays des droits de l’homme.

Printemps 2016. Soyez rassurés : Pornic n’est pas du tout en Bretagne.

27 Commentaires

  1. Favorable à la Bretagne à 5 départements, je voudrais seulement que l’on respecte la loi : la partition de la Loire Atlantique a été réalisée par une ordonnance de Pétain, or à la libération toutes les ordonnances de Pétain ont été abrogées sauf celle qui concerne cette partition! Pourquoi ? Je demande simplement cette abrogation et le retour naturel de la L A en Bretagne.

  2. Et tu en fais quoi du marais poidevin breton qui va jusqu’à fromentine ?
    Pour l’histoire il s’appelle aussi marais breton vendéen. 😉

    • C’est n’importe quoi votre commentaire l’ignorance sur l’histoire de votre propre pays est affligeante. Lisez les œuvres sur la Bretagne si vous savez lire. Même commentaire pour certains bretons qui s’en “foutent” l’amputation d’une partie de la Bretagne ” leur pays” ils s’en foutent aussi qu’ils se méfient ce n’est peut être pas fini. La Loire Atlantique est bretonne et il va être temps de le reconnaître surtout ses soi-disants “bretons” ignares et idiots.C’est vrai et c’est bien de la deculturisation qui fonctionne.

      • Ne pas oublier que pour ceux qui s’en foutent l’argument économique qu’il y aurait à réunifier la Bretagne. Plus de 4 millions d’habitants pour un territoire qui correspond à un ancien pays connu internationalement et donc pour lequel il serait aisé de s’identifier et d’attirer les investisseurs; alors que de l’autre côté on a 2 nains avec une région croupion et un département qui s’entête dans une hypothétique identité. ce qui a pour résultat que Nantes et la La -LA sont de moins en moins connus mondialement et sont trop petits pour “peser”. Le comble a été le mariage de la carpe et du lapin de la L-A avec les PDL !!!! Quelle stupidité ! Les PDL, l’esprit grand ouvert comme le dit le slogan ! Peut être mais à force d’ouverture ce qui restait de pragmatisme a du s’évaporer de cet esprit GRAND ouvert !

    • Inculture, bêtise et ignorance quand tu nous tiens!!!! Quelle tristesse de litre de tels mots ….
      Mais on ne peut vous en vouloir tant le génocide culturel breton organisé par les hussards de la 3ème république et leurs successeurs ont bien fait leur travail!

      Sur les belles villas balnéaires du début de siècle de PORNIC de la bonne bourgeoisie nantaise notamment ….on retrouve très souvent l’appellatif toponymique Breton “Ker” (qui désigne un lieu habité en breton): ex “Ker Ana” (“maison Ana”) etc….Le Château des seigneurs de RETZ porte une écusson Breton et les armoiries de la ville , l’hermine bretonne….

      La Bretagne historique s’arrête dans les terres entre une ligne allant de Fougère à Clisson (cf. la célèbre chanson de Gille SERVAT en ce sens, sur l’histoire des marches de BRETAGNE: “vive Fougère et Clisson”) et sur la bande Côtière avant le mont SAINT MICHEL (ainsi en a décidé le fleuve “dans sa folie”) et jusqu’à PORNIC….Ne vous en déplaise…Le pays de RETZ faisait partie des évêchés de haute Bretagne et nul ne peut le nier….

      Pour ce qui est de la Loire Atlantique en général, inutile de rappeler que pour mémoire, outre le château des Ducs de Bretagne à Nantes (Naoned), le cœur d’Anne de Bretagne à Nantes exposé au musée Dobrée, le père d’Anne de Bretagne (Francois Il de Monfort, enterré avec son épouse dans son gisant de la cathédrale de Nantes), l’actuelle préfecture 44 ancienne Cour des Comptes de Bretagne construite sur ordre d’Anne de Bretagne, la Tour Bretagne à NANTES , le Sillon de Bretagne à Saint Herblain, le drapeau breton qui flotte sur le Conseil Général 44 (qui a fait apposer à l’entrée des routes départementales du 44 panneau : “bienvenue en BRETAGNE HISTORIQUE”), et sur le “cours des 50 otages” (artère principale de NANTES).

      Inutile de rappeler tous les blasons des villes du 44 faisant apparaître l’hermine bretonne (malgré souvent la francisation du nom de la commune) et les noms des communes suivantes toutes du 44:

      batz sur mer, ou la dernière locutrice bretonnante a été identifiée en 1965…
      Couëron, ou est mort le dernier duc de Bretagne: Francois ll (père d’Anne de Bretagne)
      Le Croisic (ou on parlait breton au début du siécle),
      Fay de Bretagne,
      Guémené Penfao
      Guenrouet
      Guérande (Gwenn Ran)
      la Mailleraye de Bretagne,
      Mesquer,
      Montoir de Bretagne,
      Pornic, à bonne consonance bretonne, ne vous en déplaise!)
      Le Pouliguen,
      Sainte Reine de Bretagne,
      Saint Malo de Guersac,
      Saint Nazaire (Sant Nazer)
      Le Temple de Bretagne ,
      La Turballe (ou on parlait breton au début du siècle, comme dans toute la presqu’ile Guérandaise),
      Vigneux de Bretagne, etc…

      Mais à part ça la Loire Atlantique n’a pas été réunifiée à la Bretagne lors du dernier redécoupage des régions (comme l’ont été les 2 Normandies) du fait d’un découpage de dernière minute sur un coin de table de l’ELYSEE, issu de l’affrontement de barons politiques locaux plus prompts à préserver leurs sièges et avantages , que de respecter leur histoire, leurs ancêtres et les volontés populaires (60 à 70 % des sondés récurrents depuis des années de BRETAGNE Administrative et de Loire Atlantique favorables à la réunification!)

      -*****************************************

      Alors non “on s’en fou pas” !, “il n’y a pas les vrais bretons”! (i.e. de “basse bretagne”) et les autres (de “haute bretagne”, surtout dans un département comme la Loire Atlantique où on parlait le breton dans toute la région nazairienne et guérandaise au début du siècle, la dernière locutrice bretonnante ayant été identifiée à BATZ SUR MER vers 1965)! ce qui n’était pas le cas en ILLE ET VILLAINE par exemple…

      “S’en foutre” , c’est “chier” sur ses ancêtres venus de (GRANDE) BRETAGNE vers le Vème siècle et sur + de 1500 ans d’histoire gallo-celte!
      Vous devriez avoir honte de toute votre puanteur d’imbécilité et d’inculture!

      De la part d’un “vrai breton” nord finistérien de “pure souche” , aussi loin que remontent les registres d’état civil et paroissiaux ! A bon entendeur et sans rancune!

      Pour la réunification bretonne adhérez à BRETAGNE REUNIE ! OU 44= BZH d’où j’ai adhéré depuis PARIS en bon breton exilé dans le 6ème département breton (de par l’origine de sa population!!!!), pour qu’on en finisse avec cette injustice historique et cette région fantoche des PDL issue d’un découpage technocratique colonial “à l’africaine”!!!

        • breton, français , européen et plus généralement citoyen du monde….L’expression “vrai breton” c’était pour répondre à celle employée par Jean Christophe Delhaye…dans la présente discussion….Mais il est vrai que son nom ne sonne pas très breton…sans doute même pas originaire de Pornic, de la Loire Atlantique, et de la Bretagne en général…Alors qu’il se taise et ne la ramène pas avec de telles inepties…Pas de quoi s’hérisser le poil…ou quoique ce soit d’autre d’ailleurs!!! Bonne continuation!

  3. Perak kenderc’hel gant sorc’henn Pétain ? Er bloavezhioù 50 eo bet treset an danvez-rannvroioù… Gant ar 4re Republik eo, ha gant ar 5et hini da heul.
    Ret eo diazezañ ar stourm war fedoù solut ha neket diwar skeudennoù graet-ha-tout, mat evit beulkeed lonk pezh a roer dezho hep klask gouzout hiroc’h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here