Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info Brest cet été : cap vers de belles aventures maritimes

Brest cet été : cap vers de belles aventures maritimes

Brest, mercredi 25 mai 2016,

Cet été, Brest sera LA destination maritime française avec les fêtes maritimes internationales Brest 2016. Fidèle à sa solide tradition d’accueil, Brest fera la part belle à l’animation qu’elle soit musicale, estivale, maritime mais toujours populaire.
C’est une ville pleine de surprises et de contrastes, riche d’une vie culturelle intense qui se révélera aux visiteurs. Après un juillet plein d’émotions, les célèbres jeudis du port prendront le relai en août au port de commerce. Et aussi : de belles surprises dans les musées brestois, des escapades insolites, entre terre et mer, au Conservatoire Botanique National de Brest et à Océanopolis. Ici, tout est possible.

© DR

Les fêtes maritimes internationales Brest 2016
Des grands voiliers aux répliques historiques, des unités de travail aux yoles, du canot aux trois mâts majestueux, du remorqueur au paquebot, du mousse au vieux loup de mer, du capitaine de vaisseau au skipper professionnel, toutes les marines et les tous les marins se rencontreront sur les quais de Brest et en rade du 13 au 19 juillet. Quelques bateaux d’exception seront présents pendant Brest 2016 : L’Hermione, la Creoula, l’Avatar, Le Krusenstern, le Kaskelot, La Recouvrance, Le Mercedes.
www.brest2016.fr

Les jeudis du port en août  
Ils sont indissociables de Brest, et ça fait 28 ans que ça dure ! Les 4, 11 et 18 août 2016, la Ville de Brest organise de grandes soirées de concerts, spectacles et d’animations sur les quais du port de commerce, et invite tous les publics à profiter de ces rendez-vous artistiques, festifs et conviviaux.  La ville de Brest proposera des Jeudis du Port qui auront chacun leur tonalité : accent particulier sur les propositions pour le jeune public le 4, création d’un grand spectacle de rue fédérateur écrit pour le port de Brest le 11, et de nouvelles perspectives avec la scène principale installée au Parc à Chaînes et les arts de la rue sur les quais le 18.
www.brest.fr

Brest, le voyage entre terre et mer
Deux espaces, au cœur de Brest, sont à découvrir : Océanopolis et le Conservatoire botanique national de Brest
Océanopolis avec ses 400 000 visiteurs annuels est le parc de découverte des océans qui propose une plongée spectaculaire au cœur du milieu marin. Des zones tropicales aux environnements arctique et antarctique, en passant par la rade de Brest, c’est 9000m² d’espaces de visites et 68 aquariums. Bassin des requins, le mur de coraux vivants, phoques à moustache, manchots papous, coquettes… plus d’un millier d’espèces animales sont à découvrir. www.oceanopolis.fr

Le conservatoire botanique national de Brest avec ses serres et son jardin de 30 hectares propose un surprenant tour du monde de la flore. Cet été les visiteurs pourront y découvrir une exposition exceptionnelle  de Jérôme Durand. Des centaines de crabes investiront le jardin où ils trouveront refuge le temps d’une saison. Au programme : des crabes de 4 mètres de haut, des portes géantes, un trône…
L’exploration urbaine peut se poursuivre le long des rives de la Penfeld, et sur la rive droite avec le jardin des explorateurs et les jardins suspendus de Kervallon.

Brest, l’un des plus grands ensembles fortifiés d’Europe
Les visiteurs pourront découvrir le château de Brest, l’un des rares monuments au monde à avoir toujours conservé sa vocation militaire et qui accueille en son sein le musée de la Marine et sa toute nouvelle exposition « Brest port de la Liberté au temps de l’indépendance américaine » à partir du 10 juin. A deux pas, le cours Dajot et ses remparts. Et de l’autre côté du pont de Recouvrance, la tour Tanguy, sentinelle de la Penfeld, qui abrite d’immenses et spectaculaires dioramas qui sont autant de reconstructions historiques du Brest d’avant 1939.

Le musée des beaux-arts de Brest
Au moment où Brest se dote du premier téléphérique urbain de France, l’exposition en cours porte un regard sur les représentations d’un ouvrage d’art maritime brestois : le Pont tournant. Appelé aussi Pont impérial, puis Pont national, cet ouvrage métallique construit en 1861 et détruit en 1944, reliait les deux rives de la Penfeld sans entraver le passage des navires.
Au-delà du Pont tournant, les artistes témoignent à leur manière de la place que prennent les constructions métalliques dans l’art en général. Cette esthétique nouvelle, qui apparaît à Brest vers 1860 et se répand en une décennie, concilie beauté et fonctionnalité.
Visites guidées et informations : http://www.musee-brest.com

Destination Brest terres océanes
La découverte de la destination commence par Brest, sillonne l’Iroise et ses îles, se poursuit au sud de la rade de Brest, la plus grande d’Europe, pour une escale sur la presqu’île de Crozon. Pour le grand bol d’air, direction les Abers et la côte des Légendes sur la côte nord.
Dernière étape, l’arrière-pays avec Landerneau où le Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture propose à partir du 26 juin une nouvelle vision sur l’œuvre de Marc Chagall.
Brest terres océanes est l’une des dix destinations touristiques de Bretagne.
www.brest-terres-oceanes.fr

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR