Home Agriculture Landunvez : Non à l’agrandissement de la porcherie industrielle AVEL VOR

Landunvez : Non à l’agrandissement de la porcherie industrielle AVEL VOR

Landunvez, jeudi 26 mai 2016, la petite commune littorale du Nord-Finistère est célèbre par la chapelle St Samson qui borde la route touristique et non loin de là se trouve la jolie plage de sable fin de Penfoul, oui mais voilà…

286L’envers du décor sera bientôt moins idyllique :

 

L’ APPCL (association pour la protection et la promotion de la côte des légendes) vient de lancer une pétition contre l’ agrandissement de la porcherie Avel Vor à Landunvez. L’ association vient également de recevoir l’ appui de AEPI (Avenir et Environnement en Pays d’Iroise).

Vous avez dit « crise du porc » ? contre toute attente, le Préfet du Finistère  a autorisé l’extension de la porcherie Avel Vor au lieu dit Kervizinic, passant de 6 000 porcs équivalents en 2013 à 12.090 animaux-équivalents.

La pétition se trouve sur le site de change.org, ici.

Extraits :

Le 1er avril 2016, malgré les nombreuses défaillances du dossier relevées par l’Autorité Environnementale et en dépit de l’avis défavorable du commissaire enquêteur, le Préfet du Finistère, contre toute attente, a autorisé l’extension de la porcherie AVEL VOR à LANDUNVEZ, lieu dit Kervizinic.

Landunvez est une magnifique commune littorale qui vit en grande partie du tourisme. L’élevage AVEL VOR est situé à moins de 300m du bourg, de son école, de sa salle se sport, de quartiers résidentiels… Il touche la rivière du Foul qui se jette 1km plus loin sur la plage de Penfoul (spot de surf et plage très prisée du nord Finistère). Plage très souvent fermée l’été pour cause de pollution bactérienne.

Des chiffres qui font peur:
13.750 têtes de porcs autorisés
soit 12.090 animaux-équivalents
Production : 26.600 porcs charcutiers par an

 

landunvez

C’est considérable, au regard de la situation précédente (6 000 porcs équivalents en 2013), dans notre belle Bretagne qui concentre à elle seule 60 % des élevages industriels porcins et où la pollution liée à ceux-ci ne cesse de s’aggraver.

Coût des nouveaux investissements: 2.433.000€

Emplois créés: seulement 1,5  (actuellement 6.5 emplois sur le site)

Tout ceci dans un contexte de crise du secteur porcin due en grande partie à la surproduction. (revenons à une agriculture raisonnée, basée sur la qualité du produit et non sur la production de masse de viande de qualité douteuse)

 

Le secteur de LANDUNVEZ est déjà classé depuis de nombreuses années en ZES (zone d’excédent structurel) autrement dit, on ne sait déjà plus quoi faire du lisier de cochon.

Les associations APPCL (protection et promotion de la côte des légendes) et AEPI (Avenir et Environnement en Pays d’Iroise) s’associent à cette pétition.

Cette pétition sera remise à:
  • ministre de l’environnement
    segolene royal

12 COMMENTS

  1. Question : quelqu’un s’est-il posé la question de savoir qui est l’heureux propriétaire de cette exploitation ? Cherchez… et vous trouverez pourquoi cette autorisation délirante a été accordée …

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
7seizh.info

GRATUIT
VOIR