Consultation Notre Dame des Landes : des pratiques inacceptables de certains élus

Nantes, vendredi 27 mai 2016, Le CéDpa, Collectif d’élu-e-s opposé-e-s au projet de Notre Dame des Landes,  dénonce des pratiques inacceptables lors du déroulement de la campagne en vue de la consultation. Le Collectif  a également écrit au Préfet de Région à ce sujet.

 COMMUNIQUE DE PRESSE

 Consultation Notre Dame des Landes : des pratiques inacceptables de certains élus

Le CéDpa dénonce fermement les pratiques de certains élus favorables au transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique dans le cadre de la consultation du 26 juin.

Est-il normal que Cap Atlantique distribue à ses agents une plaquette de promotion du « Oui » ? Sur quel budget ?

Est-il normal que le président de l’Association des Maires de Loire-Atlantique lance un appel à tous les maires du département pour s’engager en faveur du transfert et appeler leur population à voter « Oui », alors que le sujet divise élus et population et que cet appel n’est pas conforme aux statuts de l’association, normalement apolitique ?
Est-il normal que dans certaines communes, on refuse les prises de position d’élus en faveur du « Non »  par exemple dans le bulletin municipal et qu’ailleurs l’argent public serve à la campagne du « Oui » ?

Non, tous les coups ne sont pas permis.

Non, cette consultation n’aura rien de démocratique comme nous l’avons déjà dit.

Mais, pour beaucoup d’élus, il est plus facile visiblement de dépenser l’argent des contribuables que d’ouvrir le dossier et de l’étudier…

9 COMMENTS

  1. Chacun de ces élus est un petit soldat aux ordres d’un parti parisiano-centré, qui balance les ordres d’en-haut. Et tous ces pions sont tout de suite au garde-à-vous. Quant à une différence entre ump et psf, encore une fois, y en n’a pas …

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.