Landivisiau : Claude Quéguiner, négociant de l’année 2016

6
4

Landivisiau, lundi 4 juillet 2016,

Le dirigeant du Groupe Quéguiner a été distingué comme « Négociant de l’année 2016 » par le magazine Négoce. Un hommage au dynamisme et au développement économique durable de l’entreprise finistérienne.  

© ©Léo Andrès

La distinction a été décernée à Claude Quéguiner le 29 juin par un jury composé d’experts indépendants, réunis par le magazine Négoce. « C’est une belle reconnaissance de la politique générale de notre Groupe et pour moi l’occasion de remercier nos salariés, nos fournisseurs, nos clients et tous nos partenaires », a commenté le dirigeant du Groupe Quéguiner. Créé en 1948 par son père, il est basé à Landivisiau, dans le Finistère. Spécialisé dans la fabrication et la distribution de matériaux de construction, il est présent sur des marchés de nature différente : fabrication de produits béton, béton polymère, béton prêt à l’emploi, menuiseries PVC, négoce de matériaux de construction, transport de matériaux… Le Groupe Quéguiner est implanté dans tout le grand ouest avec 1 100 salariés et compte 41 négoces (avec notamment les rachats à l’automne dernier des agences de Saint-Nazaire et de la Plaine-sur-mer), 7 usines de préfabrication de produits béton, 11 centrales de béton prêt à l’emploi, 1 usine de menuiserie PVC, 1 flotte de transport et 1 centre de formation agréé pour ses futurs collaborateurs. 
À la tête du Groupe depuis 1985, Claude Quéguiner a su le développer tout en lui conservant son caractère familial. « C’est ma grande fierté, souligne-t-il. À mon arrivée, il y a 30 ans, le groupe comptait 350 salariés et n’a cessé de se développer grâce aux femmes et aux hommes qui m’entourent et à notre capacité à tisser des liens stables et durables en interne comme à l’extérieur. » À présent, il s’apprête à passer la main à la troisième génération, son fils Clément devant lui succéder d’ici quelques années. « J’ai toujours voulu préserver une cohérence familiale, ce qui est très rassurant pour la pérennité de l’entreprise. »

Le Graal du Vendée Globe

Le rayonnement du Groupe est également lié aux partenariats tissés avec le monde du sport, de la culture et celui de la recherche médicale. En novembre 2014, il s’allie à la Fédération Leucémie Espoir pour créer la première « biotech » brestoise, spécialisée dans les traitements des maladies du sang et en particulier des leucémies. Cette structure mène un programme phare portant sur une molécule extraite d’une algue rouge qui devrait aboutir, d’ici quelques années, à la mise sur le marché de nouveaux médicaments. Mais une autre belle aventure est au programme de l’année 2016. En effet, depuis 4 ans le Groupe sponsorise le skipper breton Yann Eliès, triple vainqueur de la Solitaire du Figaro sous les couleurs du Groupe. Depuis, le soutien de Claude Quéguiner au navigateur ne s’est pas démenti et a évolué en projet Quéguiner Voiles et Océan – Objectif 2016, géré par son fils ainé, Bertrand. En ligne de mire le Vendée Globe. « Pour nous, c’est un Graal qui permettra de développer notre notoriété autour du monde, mais aussi et surtout celle de la Fédération Leucémie Espoir. J’en suis très heureux », conclut-il.

6 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.