Bretons #124 met à la une les emmerdeurs du Bugaled Breizh !

21
bretons-124Le dernier “Bretons” commence sur LA question importante de ce début de XXIè siècle. Page 9 : Le retour de la MOUSTACHE. ! Là, je me pose la question. Putain, la moustache. La moustache à la Jean-Claude ! Bon, on a tous eu la barbichette… puis la barbe mi-djihadiste, mi-viking…. et maintenant… la moustache ?…Wah, je peux pas. En plus le mec sur la pub des lunettes Naoned il ressemble au fils à un copain à mon père. Un gars de Languédias. Bon bref… Encore une fois, Bretons met les pieds dans le plat de lentilles. Moustache ou pas, va falloir y réfléchir sérieusement. Et entre mecs ! Tiens, Le Corre pourrait lancer la roue en se faisant pousser une belle mousseline de biker pour voir si ça fait grimper madame au rideau.

Bon, à part les sujets importants, Bretons parle aussi plus léger : page 10 un rappel de l’état soviéticoïde dans lequel nous vivons avec l’affaire Bretagne Vivante qui n’a pas le droit de défendre les petits oiseaux sur les cinq départements.

Page 12, Martial ! Ah… Maïwenn aurait pu préciser qu’il parlait gallo aussi.

Page 14, on relis avec intérêt une phrase de Gourcuff sur sa nationalité bretonne. Pas mal ! Par contre il va falloir les faire cavaler ses canassons parce que pour l’instant le Stade Rennais ça sent quand même un peu l’ascenseur.

Page 15 : Ah la crampe ! A L’Aise Breizh fait une pub : “un mec regarde une carte” Le vent dans les cheveux tout ça, un vieux ponton mouillé… “Breton au coeur de l’ouragan” quoi ! En fait quand on examine bien, le type regarde une pauvre carte IGN… du Pas-de-Calais et de Paris ! Pfffff ! Photos “Ronan Le Gall” que c’est marqué. Encore un fier de son oeuvre…

Page 16, c’est Richard Ferrand, député du coin de Carhaix. Soutien de Emmanuel Macron ! Uh ! Tout le monde le trouve héroïque l’autre sourire d’avril, là, Kennedy du Val d’Oise ! Tout clivant de partout. Pfff, bras dessus bras dessous avec sa Amanda Lear dans Paris Match…Encore une trouvaille de Le Sommier ça. Et Ferrand qui suit le Macron comme une pucelle infernale, misère de la politique…

Victor Robert en page 30. Grosse fiotte ! Je le vois, je lui pique son cuir ! (page 33, pas mal, pas assez cintré peut-être). Constipé ! Et dire qu’il est de Plélan-le-Petit…

Page 34, Kegrist le clown atomique sans nez rouge. Kergrist je naissais il faisait déjà la révolution au coussin péteur. Doit avoir au moins 136 ans ! Interview fort intéressante en tout cas.

En page 40, les emmerdeurs du Bugaled Breizh. Bah ouaih ! Peuvent pas oublier tranquillement leurs morts ceux-là ! Faire suer la glorieuse France comme ça pour 5 pauvres marins bretons, si c’est pas une honte. Le naufrage ? Si l’Etat français avait pu trouver la moindre roche, le moindre faillit mérou qui aurait exonéré le sous-marin et appuyé la thèse de la fortune de mer, Sarkozy, Hollande et consorts l’auraient décoré, le mérou. Défilé sur les champs Elysées ! Légion d’honneur ! Tous les DVD de Thalassa qu’il aurait eu ! “La Nation reconnaissante” !

Or…

Les cinq marins du Bugaled Breizh sont morts par l’opération du Saint-Esprit c’est quand même simple non ?

En page 46, Keltz a encore fait lever Gwenaël Saliou a 3h du mat’ pour aller voir…des routiers cette fois. Ah le Saliou il doit gueuler comme un goret ! Beau reportage de Keltz en tout cas. Comme d’habitude.

Page 52, les “75 ans de la séparation de la Loire-Atlantique de la Bretagne”. Avec photos de tous les acteurs du crime. Le Corre a dû écrire son article en écoutant le Kan Bale en boucle histoire de bien se mettre dans l’ambiance. Bien, bien, ça instruit le peuple breton tout ça. Vous pouvez remettre “Bretons” bien en avant dans les rayonnages de Super U.

Page 61, UNE PAGE EN BRETON en plus. Ca fait deux ! Reportrait de Yann-Fañch Jacq. Qui le mérite ! Un athlète du quotidien !

Le Corre m’a promis en jurant sur la Bible et le Barzaz Breizh qu’il ferait une page en gallo dans “Bretons” aussi ! Oui ! Il en pleurait de joie ! “j’aime le gallo, j’aime le gallo” qu’il hurlait. S’il ne tient pas sa promesse, écrivez-le, emmerdez-le, allez-lui interrompre ses matchs de basket ! Bondla !

Bretons n°124. Dans toutes les bonnes librairies et à “Inter” à Qhitembé (vous pouvez pas le louper, je les remets toujours en tête de gondole) !

21 Commentaires

  1. bien et je vous remercie de votre point de vue et de cette légèreté qui peut aussi amuser mème lorsqu’on est concerné un peu+ par la force des choses et des liens familiaux, que tous les lecteurs Bretons ou pas d’ailleurs
    salutations
    thierry lemétayer
    fils de Georges mécanicien sur le gv642421 bugaled breizh jusqu”au 15/1/2004

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here