Pok d’am revr klañv : Mezeien

2

Liorzhig ar barzhig :

 

Je ne suis pas médecin

On lui a diagnostiqué un cancer,
Et on lui a dit qu’il en guérirait,
La chimio c’est sur ça coûte un peu cher
Mais pour vivre bien il faut bien payer,

Puis on lui a trouvé la syphilis,
Après tout lui il n’y connaissait rien,
Il a suivi les ordres et les notices,
Il a bien dépensé pour vivre bien,

Et c’est sans parler de sa leucémie,
La maladie incurable à moins que,
Quelques billets pour protéger sa vie,
Pour bien vivre il n’en faut pas que des bleus,

Lui qui sans cesse a vécu sainement,
Lui qui jamais n’eut d’excès dans sa vie,
Son malheur peut-être était évident :
Son porte-monnaie toujours bien rempli.

 

Frais et beau

Ah si j’avais su cela plus tôt,
Si j’avais su cela plus tôt je serais encor frais et beau,
Mais vous savez, ce sont ces docteurs,
Et des corbeaux portant la blouse seront toujours des corbeaux.

Ah si seulement j’eus écouté,
Si seulement j’eus écouté tous leurs conseils sans me méfier,
Mais les gens en blanc portent malheur,
Et par l’éclat de leur tissu ressortent leurs yeux d’éperviers.

Pourquoi ai-je donc été si sourd,
Été si sourd au pur savoir dont il faisaient don sans détours,
Mais ces monstres d’ivoire font peur,
Et leurs intentions si laiteuses n’étaient qu’un vol de vautours.

O mais quel éblouissant malheur,
Quel lumineux malheur réunit mes frères avec mes sœurs,
Sur leur visages cette lueur,
Et le noir de leurs noirs habits s’en va noircir avec les pleurs.

 

Très très long

Quand je serai grand je serai médecin.
Mais quand je serai médecin je serai grand aussi.
C’est dur d’être docteur quand on est petit.
on ne peut pas les ausculter au dessus du bassin.
Les nains qui veulent devenir médecins.
Finissent souvent podologues.
Quand à ceux qui arrivent gynécologues.
C’est par leurs grands nez et leurs petites mains.
En tout cas si j’avais à en choisir un.
J’en prendrez un avec un très très long nez.
Car au moins s’il se prend à trop avancer.
Cela me ferait moins de mal que de bien.

 

 

Hag ar skeudennoù 

 

© Frilouz 2016
© Frilouz 2016

 

© Frilouz 2016
© Frilouz 2016

 

© Frilouz 2016
© Frilouz 2016

 

© Frilouz 2016
© Frilouz 2016

 

© Frilouz 2016
© Frilouz 2016

 

© Frilouz 2016
© Frilouz 2016

 

© Frilouz 2016
© Frilouz 2016

 

 

Ken ar sizhun a zeu ! (ha pok d’am revr)

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here