Corse : verdict lourd prononcé par la Cour d’Assises Spéciale de Paris pour les 3 jeunes militants corses

3
7

Paris, jeudi 6 octobre 2016,

 

Après plusieurs heures de délibérations, les magistrats professionnels de la Cour Spéciale de Paris ont rendu leur verdict en ce qui concerne les trois jeunes corses qui comparaissent devant cette même Cour depuis le 29 septembre.

Niculaiu Battini est condamné à : 8 ans

Stefanu Tomasini à :  5 ans ( Stefanu Tomasini interpellé à l’audience après le verdict devrait être incarcéré à Borgu)

Ghjiseppu-Maria Verdi à : 6 ans

_____________________________________________________

Déclaration finale de Niculaiu Battini devant la Cour d’Assises Spéciale de Paris.

 

Mme la Présidente, Mesdames et messieurs les magistrats de la Cour,

à l’annonce du réquisitoire de Madame l’Avocat Général, des heurts et de vives réactions ont eu lieu en Corse. J’estime qu’il est de ma responsabilité de réagir à ce propos. Je tiens à dire que je comprends les sentiments de révolte qui animent une grande partie de la jeunesse de mon pays.

Je saisis l’atteinte dont elle estime être victime à chaque fois que sont condamnés d’autres enfants du peuple corse pour leur engagement politique. En cela je me refuse à condamner qui que ce soit. Néanmoins, convaincu que je suis de la nécessité d’une paix définitive, j’appelle officiellement au calme et à la retenue.

Je me suis exprimé ici pour témoigner de l’existence du peuple corse et de la légitimité de son combat, sans espoir aucun pour mon propre sort. Je pense avoir fait le bon choix. Avec l’aide de mes conseils et l’appui d’éminents témoins, j’espère avoir pu exposer devant cette Cour la nature de nos aspirations et les raisons de quarante années de conflit. Sans rien renier de ce que nous sommes, je suis persuadé que nous parviendrons à établir une paix durable assurée par une démocratie saine et vivante au service d’une nation corse reconnue.

Mon sort vous appartient. Quelle que soit votre décision, j’entends rester le patriote que je suis et participer, par mes modestes compétences, à l’émancipation de mon peuple sur sa terre, dans l’apaisement, la coopération et la réconciliation.

La Cour s’est actuellement retirée pour délibérer. Le verdict est attendu dans l’après-midi.

Antò Colombani

 

 

 

 

Source : uribombu.corsica

 

3 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.