Nantes : violences au stade de La Beaujoire samedi 5 novembre, le FC Nantes communique

1

Nantes, lundi 7 novembre 2016, une centaine d’individus, dont certains proches d’une association de supporters du Club, a choisi samedi soir, à quelques minutes avant la fin du match, d’envahir la tribune Présidentielle dans le but d’atteindre le Président du club et sa famille. Une intervention rapide des forces de l’ordre et des services de sécurité du Club a permis de repousser les agresseurs .

Communiqué du FC NANTES

communique071116  une centaine d’individus, dont certains proches d’une association de supporters du Club, a choisi samedi soir, à quelques minutes avant la fin du match, d’envahir la tribune Présidentielle dans le but d’atteindre le Président du club et sa famille. Une intervention rapide des forces de l’ordre et des services de sécurité du Club a permis de repousser les agresseurs .

Leurs agissements ont profondément choqué le public familial qui compose cette tribune, obligeant les secours à intervenir plusieurs fois pour prendre en charge des spectateurs en état de choc.

Ces mêmes individus se sont ensuite introduits en tribune Erdre dans le but d’aller se battre avec les supporters toulousains. Une nouvelle intervention des stadiers et policiers a permis d’éviter une catastrophe. Ces casseurs ont bousculé des supporters présents, occasionnant une seconde fois des réactions de panique dans le stade.

Le FC Nantes va poursuivre les auteurs de ces actes inadmissibles et collaborera avec les Autorités compétentes pour que soient prises toutes les mesures permettant de leur interdire l’accès au du stade de la Beaujoire.

Le Club tient a remercier, dans ces circonstances particulières, le professionnalisme et l’engagement des acteurs mobilisés à cette occasion (policiers, stadiers, services de secours) qui ont agi au mieux pour éviter un drame.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here