Vers une fusion Monsanto-Bayer ?

C’est une union qui déchaîne les passions. Le groupe de chimie-pharmacie allemand Bayer a racheté pour la somme record de 59 milliards d’euros le fabricant controversé de pesticides et semences OGM Monsanto. Le groupe ainsi formé détiendrait 37 % du marché mondial de l’agrochimie.

Les autorités anti-trust doivent encore donner leur aval, et la probabilité d’un oui n’est que de 50 %. Les instances européennes pencheraient plutôt vers un refus direct ou un passage en phase d’examen approfondi. Les instances étatsuniennes sont encore plus perplexes, au vu du passé compliqué des ventes et reventes d’activités, par le passé, entre les deux trusts.

Enfin, les deux instances doivent être d’accord toutes les deux pour la fusion ; si une des deux refuse la fusion, elle sera bloquée de fait.

Les risques encourus en cas de fusion sont la concurrence à proprement parler, la sclérose de l’innovation qui en découlerait, et l’élévation des prix, d’après le Sénateur de l’Iowa Grassley, qui préside le Comité Judiciaire du Sénat étatsunien .

 

 Sources : l’Expansion & kticradio

2 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.