Les mercenaires du calife, par Régis Le Sommier

4

mercenaires du calife

Le nouveau livre de l’auteur de « Daech, l’histoire » vient de paraître. Le breton Régis Le Sommier traite cette fois des auteurs d’attentats au nom de l’état islamique en  Europe. Il livre un récit complet, précis et efficace retraçant les personnalités, les parcours et les réseaux de ceux qui se sont fait le bras armé de Daech contre la France et l’Occident. Il détaille la multiplicité des causes de départs, et leur imprévisibilité, pour le djihad en Syrie.  Le quartier de Molenbeck à Bruxelles s’avère avoir une importance particulière tant sont nombreux les terroristes ayant un lien avec ce lieu. Les attentats spectaculaires commis par ceux dont on n’a pas su empêcher le libre retour sont autant de victoires médiatiques qui renforcent la propagande d’un état islamique pourtant en train de perdre sur le terrain.

Un an après le 13 novembre 2015, après la reprise de Palmyre mais aussi après les attaques de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray, l’auteur observe l’évolution de la situation. Les reculs de l’état islamique permettent d’espérer sa disparition. Mais la déterritorialisation de Daech ne signifiera en rien la fin de la menace.  Des hommes et des femmes ont trouvé, où ont été amenés à le faire,  dans leur lecture de l’islam et dans les reproches aux actions de l’occident, les raisons et la volonté de lui faire  la guerre. Pour tarir le flux des candidats au djihad, il ne suffit pas de les empêcher d’aller en Syrie. Les individus radicalisés qui ne peuvent quitter le territoire y entrent action. C’est à  une réflexion et une vigilance salutaires qu’invite la lecture de « Les mercenaires du calife ».

 

“Les Mercenaires du Calife”mercenaires du calife

Régis le Sommier

Editions de La Martinière, paru le 27/10/2016, 180 pages, 16 euros

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here