Lancement d’une démarche participative à Brest autour d’un éco-quartier

Brest, mardi 6 décembre 2016,

Le quartier de la Fontaine Margot à Brest commence à sortir de terre. Ce projet d’aménagement dont le chantier a débuté en 2014 va bientôt accueillir ses premiers habitants.

L’originalité de cet éco-quartier : entre ville et campagne, il bénéficie d’un mixte d’habitat urbain,  de la proximité des services de la métropole et d’espaces naturels.
En son cœur, « Les Prairies du Vern », constituées de prés occupés par des exploitants agricoles, de zones humides et de jardins partagés, composent un corridor de 9,3ha qui sera conservé.
Comment imaginer le futur de cet espace de nature, dans le respect des usages actuels, en anticipant les usages à venir pour en faire un lieu de vie sociale et de loisirs ? Il s’agit de réfléchir ensemble et de donner à comprendre la fabrique de la ville.
Le samedi 3 décembre, une démarche participative a été lancée avec les riverains et les différents acteurs du projet et a réunit près de 300 personnes autour de riches échanges.

© Mathieu Le Gall

LA DÉMARCHE PARTICIPATIVE

Conserver et valoriser les prairies du Vern, un espace naturel remarquable
La volonté est bien de conserver ce poumon vert pour en faire un lieu de vie sociale dans le respect des usages actuels. Il est cependant nécessaire de valoriser cet espace.

Imaginer ensemble le futur de ces lieux
L’équipe des « Prairies du Vern » composée de l’agence de paysagistes et d’urbanistes Onésime, de l’agence TPLA de Brest et du Collectif Fil de Nantes est missionnée pour accompagner Brest métropole aménagement, dans sa réflexion et imaginer le futur de ces lieux. Une volonté : associer fortement les riverains et les usagers en leur proposant de s’impliquer dans la démarche.
Cette action a remporté un financement dans le cadre de l’appel à projet national « Ville de demain » de la Caisse des Dépôts et Consignations dont la convention a été signée en septembre 2016.

L’équipe des Prairies va également aller à la rencontre des habitants des quartiers alentours : Saint- Pierre, Penmesmadec, Mesnos, Coat Tan, vers les futurs habitants de la Fontaine Margot, et plus largement l’ensemble des habitants de la métropole s’ils le souhaitent pourront embarquer dans la démarche à tout moment.
PLUSIEURS ÉTAPES VIENNENT CONSTRUIRE CE PROJET PARTAGÉ
Cette démarche participative conduite par l’équipe des Prairies du Vern est articulée autour de 3 grandes étapes et de 3 temps forts qui se déroulent jusqu’en juillet 2017 pour la partie conception, puis en 2018-2019 pour le chantier de mise en œuvre.

ETAPE 1 : l’IMMERSION / la découverte du site et ses enjeux – (septembre – décembre 2016)
Avant d’envisager l’avenir des prairies du Vern, il est indispensable dans une première étape de bien comprendre le site, ses usages (pâturage, jardins partagés…) et de mettre en perspective le contexte (humain, professionnel, institutionnel) qui l’entoure.
Comment ? C’est le travail qu’a commencé à faire l’équipe des « Prairies du Vern », au travers de rencontres avec les usagers du site, les agriculteurs, les jardiniers des jardins partagés, le collège voisin, le CCAS, …
Premier temps fort : le 3 décembre 2016 devant la Fontaine Margot, point d’étape sur l’aménagement du quartier, lancement de la démarche, rencontres avec les riverains, les jardiniers et les agriculteurs, ateliers autour d’un premier état des lieux fruit de ces deux mois d’immersion, avec les habitants.

ETAPE 2 : UN DIAGNOSTIC PARTAGÉ / comprendre ensemble le lieu – (décembre 2016 / mars 2017)
Les Prairies du Vern ont une histoire à raconter, celle de ses exploitations agricoles, de sa fontaine, objet de bien des convoitises au 19e siècle, de ses jardins partagés… Le but de cette seconde étape est d’imaginer un regard pluriel et partagé sur l’identité et les enjeux du site, pour construire les bases solides de réflexion.
Comment ? Via des rencontres avec les habitants et des historiens, des écologues ; des balades en commun, des ateliers de découverte du site, de son histoire, de son patrimoine naturel… Ces rencontres sont ouvertes à tous : riverains, futurs habitants de la Fontaine Margot, habitants des quartiers alentours et plus largement de la métropole…
Deuxième temps fort: invitation en mars-avril à un second moment de convivialité pour partager cette nouvelle étape et présenter le diagnostic des habitants.

ETAPE 3 : CO-CONSTRUCTION / Accompagner les acteurs dans leur définition des Prairies du Vern – (avril – juillet 2017)
L’équipe des Prairies du Vern, aux compétences multiples (paysagistes, urbanistes, aménageurs, architectes), accompagne les acteurs du projet (institutionnels, usagers actuels, habitants d’aujourd’hui et de demain) dans la formalisation d’un projet pour les prairies du Vern.
Comment ? Via des moments de conception en commun, des ateliers de chantiers tests entre autres.
Troisième temps fort : invitation à un moment festif de clôture de cette étape. Mise en commun, présentation des idées et projets qui ont émergé de la réflexion commune dans le cadre de cette démarche participative.

LA RÉALISATION
Le fruit de cette démarche participative donnera lieu à la réalisation d’un programme de travaux à mener. Chantiers participatifs et chantiers classiques seront réalisés sur 2018 – 2019.

Suivez la démarche participative du projet Les Prairies du Vern : www.prairies-du-vern.org 

Crédit photo : BMA et Anima

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.