Bretagne Réunie à Belle-Île. De la hauteur pour plus de vues.

2

Comment une courte vidéo de cinq personnes et une banderole, prise sur le vif, dans le vent et le froid, sans aucune recherche de mise en place ni de scénario, avec un matériel léger, en haut d’un escalier de pierre sans rambarde à Belle-Île, hors saison, peut-elle faire 130 partages et plus de 8.300 vues sur Facebook en quatre jours ?

Les premiers samedis de chaque mois les banderoles “Nantes en Bretagne” ou “44 en Bretagne” de Bretagne Réunie s’épanouissent sur une douzaine de ponts des cinq départements bretons. Il s’agit de l’opération mensuelle d’affichage “War ar Pont“.

La nature, qui est fort bien faite, a fait passer dans sa grande sagesse les voies express sous les ponts. Ce qui est pratique pour les banderoles. Les militants et sympathisants remontent invariablement la même constatation : la cause de la réunification est très populaire (appel de phares, klaxons joyeux, saluts de la main se multiplient). Mais à Belle-Ile-en-mer il n’y a pas de voie express (heureusement!) et donc pas de pont. Alors, comment faire pour “montrer le drapeau”?

Des Bellilois sympathisants, notamment du collectif local des Bonnets Rouges et des militants de Bretagne Réunie, ont eu l’idée de déployer une banderole au-dessus le la voute Vauba. C’est une porte dans les remparts qui entourent Le Palais. Une première, depuis le XIX sciècle.

Le message est clair

Exprimer son soutien à la réunification de la Bretagne.
Tout n’est pas joué pour la réforme territoriale. Nous sommes à la deuxième mi-temps. Le “Droit d’option” est le droit donné à un département de changer de région (sous certaines conditions).
Une pétition, dite “des 100 000” circule à l’appui de ce droit, pour que soit inscrite une consultation populaire (référendum) posant l’application du droit d’option à l’ordre du jour du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, avant fin 2018.

De Belle-Île à Facebook

Dès que postée le nombre de “vues ” s’est envolé: 1150 dès samedi soir, 3000 dimanche, 5000 lundi, 6400 mardi , 7700 mercredi soir, plus de 8300 à l’heure où nous écrivons ces lignes et 134 partages. Le nombre de posts est le plus gros score de la chaîne Belle-Île TV depuis…

Les premiers surpris sont bien entendu les participants

René-Yves, l’organisateur: “avec 500 vues nous aurions été aux anges… alors avec 7700 en 4 jours quelle révélation! Nous allons transmettre aux communes de l’île, et plus largement aux communes de la presqu’île de Quiberon, ce témoignage du soutien de la population à la Bretagne Réunie” Car si il y a de nombreux “likes” distribués dans les 134 partages, on ne peut rester qu’impressionné par l’absence de commentaire négatif.

La réponse à notre question “comment etc…” apparait évidente. Cette vidéo a trouvé son public… parce que ce public existe.

En savoir sur sur l’opération “War ar Pont” : http://www.bretagnereunie.bzh/nos-actions/tous-sur-les-ponts

2 Commentaires

  1. Précision “Le Palais” est l’expression impropre choisie par l’administration française pour la ville de Palais. Les Bellilois vont à Palais et non à “Le Palais” et encore moins au palais. Le toponyme breton et Bahle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here