Publié le: sam, Déc 31st, 2016

Pays Basque : Le repentir de José Amedo Foucé

Soutenez 7seizh par Paypal

Iruzkin, vendredi 30 décembre 2016,

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord, nous relayons leur information.

 Le repentir de José Amedo Foucé

 

Vingt-cinq ans après sa condamnation pour appartenance au GAL, José Amedo Foucé demande à l’Etat d’assumer ses responsabilités dans la création du groupe paramilitaire clandestin.

 
Amedo

José Amedo demande à l’Etat d’assumer sa responsabilité dans la création du GAL. © Marisol RAMÍREZ

“Je demande pardon pour la souffrance que j’ai pu causer et je pardonne sincèrement à ceux qui par cinq fois ont tenté de m’assassiner.” C’est par ces mots que José Amedo Foucé achève sa lettre envoyée et publiée par le journal El Mundo. Vingt-cinq ans après sa condamnation à 108 ans de prison par l’Audience nationale pour avoir été un membre actif du GAL (Groupes antiterroristes de libération), l’ex sous-commissaire de Bilbo “renie son passé lié à ce groupe parapolitique” et s’en repent.

Le GAL sévit dans une clandestinité toute relative sur le territoire français entre 1983 et 1987. Au cours de ce qu’on appela sa guerre sale contre ETA, le groupe clandestin assassina plus de vingt-huit personnes, certaines appartenant à ETA d’autres n’ayant aucun lien avec ce dernier. José Amedo Foucé en fut une cheville ouvrière au point d’ailleurs qu’on le nommait de “capataz” (chef d’équipe en langue espagnole). S’il fut arrêté en 1988 et condammé en 1991, il bénéficia d’une remise en liberté conditionnelle en 2000.

Dans son long courrier, José Amedo Foucé demande à l’Etat d’assumer ses responsabilités dans la création du GAL et d’expliquer “à la société espagnole sans ambages les raisons qui ont poussé son Gouvernement à décider de lutter contre ETA de façon illégale et immorale.”

Et de poursuivre “la reconnaissance de la part de l’État du dommage causé par les agissements du GAL en marge de la loi contre la bande terroriste basque contribuerait de manière substantielle à sa dissolution et désarmement.”

Affronter la fin

“C’est le bon moment pour que les représentants politiques de toute la société espagnole, indépendamment de leur appartenance idéologique soient capables d’affronter définitivement la fin ordonnée d’ETA et favorisent le rapprochement des prisonniers vers les prisons basques pour être réinsérés dans un délai de temps raisonnable et refassent leur vie.”

José Amedo Foucé demande que les victimes du GAL reçoivent le même traitement que les victimes d’ETA, parce que “l’intense douleur et l’incommensurable dommage provoqués pour le restant de la vie aux victimes est identique pour les uns et les autres”.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retrouvez 7seizh sur votre mobile où votre tablette Téléchargez l'application 7SEIZH.INFO

appstore L'application mobile pour Apple         playstore L'application mobile dans Google Play

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.