Partager :

" /> Brest : "le stock de maïs empoisonné à la phosphine doit être détruit", la mobilisation s'amplifie - 7seizh.info
Publié le: mar, Jan 17th, 2017

Brest : “le stock de maïs empoisonné à la phosphine doit être détruit”, la mobilisation s’amplifie

Soutenez 7seizh par Paypal

Brest, lundi 16 janvier 2017, le député européen José Bové vient de prendre position concernant la cargaison de maïs contenant de la phosphine et bloquée dans le port de Brest depuis la mi-décembre. Il rejoint ainsi la demande de destruction de la cargaison rédigée par plusieurs organisations brestoises réunies ce lundi 16 janvier:

L’Union Régionale Solidaires de Bretagne, le Comité de soutien aux salariés de Triskalia victimes des pesticides, le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’ouest, l’Union Locale CGT de Brest, l’Union locale Solidaires de Brest, le syndicat CGT des marins de grand ouest, Europe Ecologie les Verts et leurs représentant élus de Brest, Ensemble et l’association Morglaz se sont rencontrés ce lundi 16 janvier 2017 à Brest

 

les organisations signataires demandent la destruction immédiate et sous contrôle des 25 500 tonnes de maïs traités à la phosphine sans oublier les 59 tonnes déjà livrés à l’entreprise Nutréa-Triskalia de Plouisy dans les Côtes d’Armor.

Elles exigent également l’ouverture d’une enquête transparente sur les points suivants :
- Le respect de la réglementation concernant l’utilisation de certains fumigants en France et particulièrement de l’utilisation de la phosphine (Arrêté du 4 août 1986.)
- Le respect de la législation sociale concernant le sécurité des personnels affectés à la manutention, au traitement, et au transport de la cargaison.
- La traçabilité des céréales transportées : compte tenu des particularités des zones de production à risques (Roumanie, Ukraine ) : présence possible d’OGM et de glyphosate.
- La transparence des contrôles réalisés par les services de l’État, puis la communication des résultats des analyses effectuées.

Les organisation signataires s’étonnent du silence de la Région qui assume la responsabilité de la gestion des ports et n’a pas été en capacité d’imposer un cahier des charges qui permette de protéger les travailleurs et les populations, contre la dangerosité de produits comme la phosphine.

http://www.solidaires.org/Arrivee-de-25-500-tonnes-de-mais-traites-a-la-phosphine-sur-le-port-de-Brest

 

Communiqué de presse de José Bové

“le stock de maïs empoisonné à la phosphine doit être détruit”

 

Depuis le 16 décembre dernier, une cargaison de 25 500 tonnes de maïs provenant de Roumanie, empoisonné à la phosphine, un biocide antiparasite extrêmement toxique et interdit en France, est entreposé dans le port de Brest.

La sonnette d’alarme avait alors été tirée par les dockers qui découvrent les capsules de fumigène du biocide en cours de déchargement. Pourtant, une partie de la livraison a déjà rejoint l’usine de Nutréa-Triskalia à Plouisy, ce maïs étant destiné à l’alimentation animale.

Visiblement les autorités n’ont pas fait leur travail. Elles auraient dû analyser cette cargaison de maïs traité à la phosphine, un produit interdit en France, avant de laisser les dockers et les ouvriers du port s’en approcher.

Certains douaniers refusent de descendre dans les cales des bateaux de peur d’être empoisonnés. Il faut que ces hommes soient équipés et formés pour pouvoir remplir leur mission de service public.

Selon la FAO, la phosphine peut entraîner de graves complications neurologiques, respiratoires et cardiaques. À de fortes concentrations, elle est mortelle, comme l’a révélé le décès d’un marin roumain en 2008. Les salariés du port et de Triskalia ont donc été mis en danger.
Cette cargaison de maïs doit être détruite sans délais, y compris la partie déjà livrée jusqu’à l’usine de Triskalia.

Le Secrétaire d’Etat en charge du Commerce Extérieur, Matthias Felk, doit saisir au plus vite la Commission Européenne pour que ce produit, interdit en France, le soit également dans le reste de l’Europe. Nous ne pouvons pas accepter que des travailleurs soient mis sciemment en danger. La réglementation doit être la même pour tous, car la phosphine est hautement toxique que l’on soit en France, en Roumanie, ou dans n’importe quelle partie du mond

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retrouvez 7seizh sur votre mobile où votre tablette Téléchargez l'application 7SEIZH.INFO

appstore L'application mobile pour Apple         playstore L'application mobile dans Google Play

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.