Actualité Information Bretagne

Nucléaire : des pilules d’iode distribuées à tous les Belges

0

Afin de lutter contre les cancers de la thyroïde induits par les accidents nucléaires, et pour mise en application de la nouvelle mouture du plan d’urgence nucléaire en cours de finalisation aux ministères de l’Intérieur et de la Santé publique belges, des pastilles d’iodes seront distribuées à la population.

A l’heure actuelle, seuls les habitants des communes situées dans un rayon de 20 kilomètres autour des sites nucléaires peuvent se procurer des pilules d’iode gratuitement dans les pharmacies. Les autorités veulent toutefois étendre ce rayon à 100 kilomètres autour des sites nucléaires via un arrêté royal avant l’été. Ce qui reviendra à couvrir tout le territoire.

Cette mesure préventive fait suite aux nombreux incidents sur les centrales belges et françaises voisines, et face au vieillissement des parcs français et belges, dont les centrales, prévues pour fonctionner 25 ans, ne sont toujours pas arrêtées après plus de 40 d’utilisation pour certaines (Tihange 1, mis en service en 1975, Doel 1 en 1974, Doel 2 en 1975, …).

Depuis plusieurs années, des centrales situées en Belgique font polémique, notamment en Allemagne et au Luxembourg, qui ont récemment demandé l’arrêt provisoire de certains réacteurs (Tihange 2 et Doel 3) dont les cuves présentent des milliers de fissures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here