Catalogne : soutien indéfectible à Artur Mas et à la voix du peuple, rassemblement à Vannes samedi 18 février

2

Vannes, lundi 13 février 2017,

Le ministère public a requis 10 ans d’inéligibilité contre l’ancien président de la Generalitat de Catalogne, Artur Mas. La justice espagnole lui reproche l’organisation en 2014 d’un référendum “illégal” sur l’indépendance de la Catalogne.

 

La Bretagne consciente doit soutenir le processus démocratique catalan.

Une nouvelle Europe se dessine, unie sous les bannières de ses peuples originels, loin de l’affairisme régnant et détournée des intentions économiques belliqueuses à l’égard des autres continents du monde.

 

Le rassemblement dans le calme et la bonne humeur est prévu samedi 18 février à 11 h. au pied de la tour du Connétable, dans le jardin des remparts de Vannes.

 

Venez avec vos drapeaux bretons et catalans.

 

10 vloaz hep gallout bezañ dilennet a venn ar ministrerezh publik lakaat da dalvezout da Artur Mas, kadoriad Generalitat Katalonia. Gant Barnerezh Spagn e vez rebechet outañ bezañ bet aozet ur boblvouezhiadeg “e-maez lezenn” a-zivout dizalc’hiezh Katalonia.

Kement Breizhad-ez emskiant a zle harpañ youl demokratel Katalaniz.

Europa zo o kemm, o parañ unvan diwar he fobloù orin, pell diouzh ar c’hwiberezh o ren ha distag diouzh an armerzh drailhus savet a-enep kenvandiroù all ar bed.

D’ar Sadorn 18 a viz C’hwevrer da 11 e. e vo an tolpad habask, chichant an dud eno, davet diaz tour ar C’honestabl, e liorzh mogerioù-kreñv Gwened.

Deuit gant ho pannielioù Gwenn-ha-du ha re Gatalonia.

Bertrand Deléon.

2 Commentaires

  1. C’est justement l’occasion de se mobiliser autour d’un projet concret qui peut aussi nous concerner.
    Et les articles déjà parus ça et là font déjà le travail d’information nécessaire., avant même “les 50 pékins”. Merci à eux.
    Allez, arrêtez de parler dans le vide et venez !

  2. Les bretons ne se mobilisent déja pas pour la Bretagne.(ou alors pour se foutre sur la gueule comme à Nantes).
    La Catalogne n’a pas besoin de cinquante pékins à vannes pour avancer.Une fois pour toute les bretons sont ni des catalans,ni des basques,ni des irlandais.Sinon ça se saurait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here