Pollution de l’air : l’Europe met la France face à ses responsabilités

Soutenez 7seizh par Paypal

Vendredi 17 février 2017, La France a reçu, le 15 Février 2017, un « avis motivé » [1] de la Commission européenne pour non-respect des normes de pollution de l’air au dioxyde d’azote (NO2) dans 19 zones du territoire. La Commission européenne a lancé un dernier avertissement à cinq pays dont la France : ils ont jusqu’au 15 avril pour agir contre la pollution de l’air. Il s’agit de la dernière étape avant une assignation possible de notre pays devant la Cour de justice de l’Union européenne

Communiqué France Nature Environnement

 

La pollution au diesel en ligne de mire

L’Europe lance ce “dernier avertissement”[1]  car la France n’a pas “remédié aux infractions répétées aux limites en matière de pollution atmosphérique fixées pour le dioxyde d’azote”.

Ce gaz est généré à 60% par les moteurs diesel en moyenne. Cette part peut atteindre 80% en ville, le long des axes routiers et dans les vallées alpines de transit, telles que la vallée de l’Arve, sur la route du tunnel du Mont-Blanc. Ce tueur invisible génère 2 à 3 fois plus de décès prématurés chaque année que les accidents de la route.

Cancérigène certain, le diesel est toujours sous-fiscalisé

Pas étonnant que l’Europe considère que la France n’ait pas agit contre cette pollution :  depuis plusieurs années, l’État a mené une politique très favorable au carburant diesel. Il reste à ce jour grandement sous-fiscalisé par rapport à l’essence, malgré ses effets néfastes sur la santé, connus de longue date. En 2012, l’OMS classait d’ailleurs les émissions du diesel comme cancérigènes certains.

Qu’attend-t-on pour développer les transports moins polluants ?

La France est en queue de peloton par rapport à ses voisins européens sur les mobilités moins polluantes. Le fret ferroviaire a ainsi été divisé par 2 en 10 ans et seulement 10% des marchandises voyagent par le rail en France, alors qu’en Allemagne, il progresse et avoisine une part modale de 25%. Et la France ne se rattrape pas sur le développement des modes de déplacement actifs tels que la marche ou le vélo et le déploiement des transports collectifs doit encore progresser…

Soutien d’un carburant mortel : le scandale se dessine

Le scandale du diesel a démontré qu’aucune voiture diesel récente, vendue sous la norme EURO5 ou 6, ne respecte en réalité cette norme. Les meilleurs élèves émettent au moins 2 fois plus de NO2 que ne l’autorise la norme. Et les pires ? Ils émettent plus de 20 fois de NO2 que ce qu’annoncent les constructeurs automobiles.

Par leur soutien prononcé pour le carburant diesel et le transport de marchandises par la route, les autorités françaises sont coupables de ce qui est en train de devenir le « scandale de l’air contaminé ».

Pour Michel Dubromel, vice- président de France Nature Environnement « La santé publique n’attend plus. La France n’a pas d’autres choix que d’assumer des mesures drastiques et prendre un virage assuré et rapide. Cessons le tout routier et développons les transports collectifs, la mobilité active, le fret ferroviaire et fluvial. »

A propos de l'auteur

Visualiser 1 Comments
Ce que vous en pensez
  1. Lionel Plais dit :

    Je confirme qu’habitant dans la vallée de l’Arve, la pollution est très présente. Et les élus locaux n’ont que très peu de moyens d’actions pour empêcher la circulation de véhicules polluants, les vieux chauffages au bois, ainsi que des émissions des usines comme SGL Carbon et l’incinérateur à ordure (tellement performant qu’il récupère les ordures de Bellegarde).
    Tout se décide au niveau régional (la grande région Auvergne-Rhône-Alpes), et national.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retrouvez 7seizh sur votre mobile où votre tablette Téléchargez l'application 7SEIZH.INFO

appstore L'application mobile pour Apple         playstore L'application mobile dans Google Play

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.