Port-la-Forêt : Jean Galfione : « Le chantier d’hiver suit son cours »

0

Port-la-Forêt,mardi 21 février 2017,

Modifier le gréement pour le passer sur emmagasineur, reprendre les peintures de la carène, revoir légèrement les réservoirs de fioul, effectuer un peu de stratification ici et là : voilà, dans les grandes lignes, ce qui figurait sur la job-list de Jean Galfione pour son chantier d’hiver. Un chantier a pour but de faire gagner son Class40 en performance pour la saison à venir mais aussi et surtout de l’adapter à sa façon de fonctionner. Pour l’heure, celui-ci suit son cours dans les temps impartis, chez PL Yachting, à Port-la-Forêt. Cela devrait donc permettre au skipper de Serenis Consulting de remettre, comme prévu, son bateau à l’eau à la mi-mars, puis de reprendre les entraînements dans la foulée avant de se présenter au départ de sa première course – le Grand Prix Guyader – fin avril.

© VAN MALLEGHEM François

« Avant d’entamer ce chantier, il a fallu faire des choix et cela n’a pas forcément été facile mais j’ai tout de même réussi à trancher », rappelle Jean Galfione qui, fort de l’année 2016 lors de laquelle il a pu prendre ses marques sur son nouveau bateau (un plan Humphreys construit par Ocean Tec yard en 2013) et décider des modifications à apporter pour l’améliorer. « Aujourd’hui, les choses suivent leur cours et le chantier progresse comme je veux. Actuellement, nous continuons notamment d’avancer sur les modifications de gréement puisque nous avons choisi de tout passer sur emmagasineur, ce qui implique aussi la fabrication d’un nouveau jeu de voiles. Nous travaillons également sur la carène proprement dite. En l’occurrence, nous reprenons les peintures. A cela s’ajoute la modification des réservoirs de fiouls et toujours un peu de strat’ à droite à gauche », indique l’ancien perchiste qui a, par ailleurs, choisi de ne pas transformer les ballasts de sa machine, ainsi que cela avait été évoqué à l’automne dernier.

Objectif : être prêt et performant fin avril

« Nous avons pris contact avec les architectes et les ingénieurs britanniques qui ont dessiné le bateau. Les résultats de leurs études ont fait que nous avons décidé de ne pas précipiter les choses et donc de ne rien changer pour le moment », précise Jean qui profite d’un hiver relativement calme pour effectuer différentes opérations de relations publiques aux côtés de ses partenaires, participer à quelques séances de coaching en entreprise ou encore travailler dans sa maison. « Parfois ça fait du bien quand tout se passe tranquillement. Cela me laisse le temps de relancer sereinement ma saison sur les plans logistique et administratif mais aussi de participer à certaines manifestations auxquelles je n’ai plus souvent le temps d’être présent, comme, par exemple, le All Star Perche qui s’est déroulé le week-end du 4-5 février, aux côtés de Renaud Lavillenie et d’autres anciens du circuit », raconte Jean Galfione qui prévoit de remettre son Class40 aux couleurs de Serenis Consulting à l’eau lors de la deuxième quinzaine du mois de mars. « Après ça, je compte naviguer un maximum en avril pour valider les travaux réalisés et le plan de pont. L’idée est évidemment d’être le plus performant possible lors de la première épreuve de la saison, le Grand Prix Guyader, programmé du 29 avril au 2 mai prochains », annonce le skipper.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here